Gérard Depardieu tacle la politique vaccinale : « On comprend rien ! »

Par Marc Fourny
·1 min de lecture
Il faut dire qu’à 72 ans, l’acteur n’est pas prioritaire, sauf si son état de santé présente une urgence.
Il faut dire qu’à 72 ans, l’acteur n’est pas prioritaire, sauf si son état de santé présente une urgence.

Si Line Renaud, 92 ans, a pu se faire vacciner rapidement, mettant même en scène son injection, ce n'est pas le cas de toutes les stars, à l'exemple de Gérard Depardieu, 72 ans, qui attend toujours son vaccin contre le Covid, malgré son état de santé fragile, aggravé par un surpoids important? « On comprend rien, a-t-il déploré lundi dans Passage des arts, l'émission de Claire Chazal sur France 5. Je devrais l'avoir depuis longtemps, parce qu'entre le c?ur, cinq pontages, l'asthme, le diabète, le surpoids, et toute la merde? Il n'y a rien, il n'y a pas de vaccin. » Il poursuit en racontant qu'il a même frappé à la porte d'un Ehpad pour être pris en charge. « Je suis allé dans un Ehpad, ils n'ont pas voulu de moi. Ils m'ont dit : Non, vous êtes en bonne santé. Mais non, je suis vieux, je leur ai dit ! »

Comme beaucoup de Français qui galèrent, entre l'attente au téléphone et les inscriptions épiques en ligne, voilà Depardieu contraint de faire preuve de patience en attendant que les doses arrivent? Il faut dire qu'à 72 ans, l'acteur n'est pas prioritaire, sauf si son état de santé présente une urgence. Mi-janvier, le Premier ministre Jean Castex à ouvert la voie à la vaccination des plus de 75 ans et à tous ceux qui, quel que soit leur âge, « présentent des pathologies conduisant à des formes graves de maladie », comme l'insuffisance rénale, le traitement d'un cancer, une transplantation? Les plus de 65 ans doivent donc attendre mi-février ou début mars proc [...] Lire la suite