Gérard Collomb annonce souffrir d’un cancer de l’estomac

Gérard Collomb (ici en juin 2020 à Lyon) a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac.
PHILIPPE DESMAZES / AFP Gérard Collomb (ici en juin 2020 à Lyon) a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac.

PHILIPPE DESMAZES / AFP

Gérard Collomb (ici en juin 2020 à Lyon) a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac.

POLITIQUE - L’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce vendredi 16 septembre souffrir d’un cancer de l’estomac. En retrait de la vie politique après son départ de Beauvau et l’échec de sa liste pour la métropole lyonnaise, l’ancien maire socialiste veut rester combatif.

« Lundi dernier, j’ai appris que j’étais atteint d’un cancer à l’estomac. Je vais me battre contre la maladie avec la même énergie que j’avais mise au service de Lyon, de notre Métropole quand j’exerçais les fonctions de Maire et de président », assure l’ancien ministre d’Emmanuel Macron sur Twitter.

Anciennement membre du parti socialiste, Gérard Collomb a dirigé la ville de Lyon pendant trois mandats. En 2017, il rejoint Emmanuel Macron et devient son tout Premier Ministre de l’Intérieur, avant de céder sa place à Christophe Castaner en 2018.

Candidat LREM aux municipales de Lyon en 2020, il voit finalement son investiture retirée après son alliance avec les candidats proches de Laurent Wauquiez en vue du second tour. La ville choisira finalement l’écologiste Grégory Doucet comme maire. Depuis, l’ancien édile se tient à distance de la vie politique nationale.

La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a rapidement affiché son soutien à son ancien collègue.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi