Gérald Thomassin porté disparu : le frère du comédien pense qu'il a été assassiné

·1 min de lecture

En 2008, une affaire de meurtre défraye la chronique à Montréal-sur-Cluze dans l'Ain. Une postière de 41 ans, mère de deux enfants et enceinte de presque 6 mois est retrouvée sauvagement assassinée, poignardée de 28 coups de couteau. Le contenu de la caisse, entre 1 400 et 3 000 euros, a été dérobé, l'arme du crime ne se trouve pas sur les lieux. Gérald Thomassin est alors suspecté du crime. L'acteur s'est établi dans le coin et vit avec une bande de marginaux. Son comportement intrigue mais rien ne permet de le mettre en accusation. Il quitte la région et s'installe à Rochefort en Charente-Maritime. Il y est interpellé et mis en examen pour « vol avec arme et meurtre aggravé ». Gérald Thomassin finit par être libéré car rien ne permet vraiment de s'assurer de sa culpabilité. Il s'insurge dans une interview accordée au Progrès en 2015 : « Je suis un marginal, j'assume, mais pas un meurtrier. » Il y dénonce un « délit de sale gueule », ajoutant : « J'étais toxico, 16 mg de Subutex par jour, j'avais toujours une canette à la main, je ne travaillais pas. Les gens se posent des questions, et après ils inventent […]. On m'a sali. On m'a descendu. »

En 2019, l'enquête progresse brutalement : l'ADN d'un homme est retrouvé sur place, un autre est soupçonné, le comédien est convoqué à Lyon pour une audition dont il sait qu'elle est sans doute celle qui permettra de laver son nom. Dans Le Parisien de ce 18 avril, son meilleur ami révèle même que le comédien comptait s'acheter un mobil-home (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : un candidat fan de Nagui se trouve un drôle de point commun avec lui
"Le gens te manipulent comme un objet" : Delphine Wespiser harcelée pendant son année de Miss France, elle se confie
Thierry Ardisson : comment il a ressuscité Jean Gabin pour sa nouvelle émission surprenante
Jean-Luc Reichmann : ce qu'il ne fait plus avec ses enfants depuis l'apparition de la Covid-19
Obsèques du prince Philip : la réaction du prince Charles à la présence de son fils Harry à la cérémonie