Gérald Darmanin, ”un relou à Beauvau" !

·1 min de lecture

Créer “des quartiers sans relou”, c’est le nouvel objectif de Marlène Schiappa. Avec ces QSR, leur sigle, la ministre de la Citoyenneté espère “éradiquer le harcèlement de rue”, traduit par des insultes sexistes, des sifflements, des gestes obscènes ou encore des avances réitérées malgré un refus, dont sont fréquemment victimes les femmes. Sur le plateau de l’émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, ce dimanche 18 avril, Julien Bayou, secrétaire national Europe Écologie Les Verts (EELV), a été interrogé sur ce dispositif. S’il venait à être élu, envisagerait-il de le mettre en place ? “Oui, à commencer par Beauvau”, a-t-il commencé, sans détour, en évoquant le siège du ministère de l’Intérieur. Avant de préciser : “Beauvau, où l’on a un relou, un ministre de l’Intérieur qui a tenté d’abuser de la faiblesse de femmes.”

Julien Bayou fait ici référence aux accusations de viol, de harcèlement sexuel et d’abus de confiance qui pèsent sur Gérald Darmanin depuis 2017. Le ministre de l’Intérieur - qui parle d’un rapport consenti selon Midi Libre - a été confronté pour la première fois à la plaignante, Sophie Patterson-Spatz, au tribunal judiciaire de Paris le 12 mars dernier, a rapporté Le Monde. Dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse (AFP), puis relayé par le journal, les avocats du ministre, Maître Pierre-Olivier Sur et Maître Mathias Chichportich, se sont réjouis qu’“à la fin de cette confrontation, Gérald Darmanin reste sous le statut de témoin assisté”. Selon eux, cela (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Philippe Etchebest en liaison avec Emmanuel Macron ? Il répond face à Ruquier
Jean-Luc Reichmann dépité : "depuis un an je n'ai pas embrassé mes enfants”
Harry et William séparés durant le cortège funéraire... À la demande du duc de Cambridge !
Marnes-la-Coquette : un "village de stars", "un ghetto de riches" mis en lumière par Johnny
Serge Gainsbourg : ce "projet érotique" qu'il a proposé à une célèbre créatrice