Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur : "Il y a des comportements qu'on ne peut plus accepter de la part d'hommes de pouvoir", estime Rachida Dati

franceinfo
·2 min de lecture

"Il y a des pratiques et des comportements qu'on ne peut plus accepter de la part d'hommes de pouvoir (…) et a fortiori quand on est ministre de l'Intérieur", a estimé Rachida Dati, maire Les Républicains du 7e arrondissement de Paris et ancienne garde des Sceaux, vendredi 17 juillet sur franceinfo, à propos de Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol.

Rachida Dati a publié une tribune dans Le Monde dénonçant la nomination de Gérald Darmin au ministère de l’Intérieur. "Emmanuel Macron envoie les pires symboles aux femmes victimes de violences", a-t-elle écrit. "Cette tribune, je l'ai écrite en raison d'une urgence, une urgence à rappeler que des pratiques et des comportements qu'on ne peut plus accepter de la part d'hommes de pouvoir, quel que soit le milieu ou le secteur", a dénoncé l'ancienne ministre de la Justice.

L'enquête pour "abus de faiblesse" visant l’ancien ministre des Comptes publics avait été classée sans suite dans un premier temps, puis en novembre 2018, la Cour de cassation a demandé à la cour d'appel de réexaminer le dossier. Elle a ordonné le 11 juin dernier la reprise des investigations.

Une "atteinte grave à la dignité des femmes"

Selon Rachida Dati, la question "ce n'est pas de savoir si (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi