Publicité

Gérald Darmanin accusé de viol : la décision de la Cour de cassation prévue le 14 février

Gérald Darmanin va-t-il être définitivement blanchi ? Après le non-lieu rendu en faveur du ministre de l’Intérieur qu’elle accuse de viol, Sophie Patterson-Spatz avait formé un pourvoi en cassation. La Cour doit rendre sa décision sur l’admissibilité de ce pourvoi le 14 février, fait savoir BFMTV.

La plus haute juridiction judiciaire a examiné mercredi l’admissibilité du recours de la plaignante âgée de 52 ans lors d’une audience non publique. Le rapporteur comme l’avocat général ont conclu à sa non-admission, selon deux sources proches du dossier. Sophie Patterson-Spatz avait déposé une première plainte pour viol au printemps 2017 contre l’actuel ministre de l’Intérieur.

À lire aussi Gérald Darmanin pense à un départ du ministère de l’Intérieur après les Jeux olympiques

En 2009, elle s’était adressée à Gérald Darmanin, alors chargé de mission au service des affaires juridiques de l’UMP (devenu LR), pour obtenir un appui alors qu’elle souhaitait faire réviser une condamnation de 2005 pour chantage et appels malveillants à l’égard d’un ancien compagnon.

Des enquêtes classées à trois reprises

Selon elle, Gérald Darmanin lui avait fait miroiter lors d’une soirée à Paris son possible appui via une lettre qu’il s’était engagé à transmettre à la Chancellerie, et avait demandé en échange une relation sexuelle. Tous deux reconnaissent avoir eu un rapport sexuel. Mais Sophie Patterson-Spatz estime avoir été contrainte de « passer à la casserole » quand Gérald Darmanin, ...


Lire la suite sur LeJDD