La géothermie, une énergie d'avenir en vogue en Hongrie

La géothermie, une énergie d'avenir en vogue en Hongrie

Un parc de logements situé à Szeged au sud de la Hongrie est alimenté en électricité grâce à une énergie propre et durable : la géothermie.

L'utilisation de cette ressource devrait à terme s'étendre dans un pays fortement dépendant du gaz et du pétrole russe. D'ici à 2023, la géothermie pourrait ainsi fournir en électricité plus de 27 000 appartements de la ville de Szeged.

"Ces logements ont été construits dans les années 1980. Depuis, nous avons brûlé des millions de mètres cubes de gaz russe pour chauffer les appartements qui s'y trouvent. L'année dernière, nous avons foré un puits et dorénavant, nous obtenons une énergie propre et indépendante sous nos pieds. Elle est renouvelable et locale", souligne Tamas Medgyes, directeur des opérations auprès de la compagnie municipale Szetav.

La géothermie consiste à convertir en énergie la chaleur produite par le sous-sol de la terre. Des puits ont ainsi été forés pour avoir accès à des eaux brûlantes situées à 2 000 mètres de profondeur dont la température peut monter jusqu'à 90 degrés.

Comme à Szeged, de nombreuses communes hongroises sont dotées de réseaux de chauffage urbain datant de l'ère communiste, qui pourraient basculer bientôt du gaz à la géothermie. Une transition qui permettra à terme la Hongrie de renforcer son indépendance énergétique et réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles