Pennsylvanie, Michigan, Wisconsin, Géorgie: ces 4 États qui vont décider de l'issue de l'élection américaine

Louis Tanca
·5 min de lecture
Géorgie, Michigan, Pennsylvanie, Wisconsin: ces 4 états qui vont décider de l'issue de l'élection américaine - BFMTV
Géorgie, Michigan, Pennsylvanie, Wisconsin: ces 4 états qui vont décider de l'issue de l'élection américaine - BFMTV

Au lendemain du scrutin, Joe Biden et Donald Trump sont toujours au coude à coude. Le candidat démocrate est pour l'instant crédité de 224 grands électeurs, le président républicain de 213, selon le décompte de CNN. Il reste donc 101 grands électeurs à "attribuer" ; l'objectif étant d'atteindre la majorité, fixée à 270 grands électeurs.

Parmi ces 101 grands électeurs restants, 38 semblent déjà "attribués", même si officiellement ce n'est pas encore le cas. Sauf un improbable retournement de situation, l'Arizona (11), le Nevada (6) et le Maine* (3) voteront pour Joe Biden, ajoutant au moins 20 grands électeurs à son total actuel. Même chose côté républicain avec l'Alaska (3) et la Caroline du Nord (15), qui devraient ajouter au moins 18 grands électeurs au total actuel de Donald Trump.

Ces États pris en compte, Joe Biden serait désormais crédité de 244 grands électeurs, Donald Trump de 231.

Il resterait donc 63 grands électeurs à attribuer, répartis dans 5 États: la Pennsylvanie (20), la Géorgie (16), le Michigan (16), le Wisconsin (10) et le Maine* (1). La carte et le décompte ci-dessous résument la situation.

· Pennsylvanie (20 grands électeurs): l'État le plus important

Les experts de la vie politique américaine l'avaient prévu depuis plusieurs semaines: la Pennsylvanie sera bien l'État le plus important à gagner lors de cette élection présidentielle. Parmi les quatre États indécis, il s'agit de celui avec le plus de grands électeurs: 20, soit deux fois plus que le Wisconsin.

Si Joe Biden l'emportait, il augmenterait son total à 264 grands électeurs, un total très proche des 270 nécessaires pour gagner. Avec la Pennsylvanie, Donald Trump porterait lui son total à 251 grands électeurs: une avancée essentielle, mais pas décisive, vers sa réélection.

Actuellement, c'est le président républicain qui y est largement en tête avec 54,1% des voix (3,02 millions de votes), loin devant Joe Biden (44,5% des voix, 2,49 millions de votes).

Attention, ce résultat est provisoire: seulement 78% des bulletins ont été dépouillés en Pennsylvanie. Le score pourrait évoluer en faveur de Joe Biden dans les prochaines heures car, dans les grandes villes de Pittsburg et Philadelphie, tous les bulletins n'ont pas encore été comptés. Une large partie de l'électorat démocrate se concentre en effet dans ces grandes villes où les votants sont globalement plus jeunes, plus éduqués et moins blancs.

De plus, près d'un million de vote par correspondance n'ont pas encore été comptabilisés et on sait qu'ils renforceront le camp démocrate.

· Le Michigan (16 grands électeurs): un État décisif qui pourrait tout changer

Il s'agit de l'autre grand État de la Rust Belt, cette région industrielle du nord-est des Etats-Unis composée en grande partie d'ouvriers blancs - généralement pro-Trump. Comme en Pennsylvanie, le président sortant y est actuellement en tête, même si l'écart y est beaucoup plus resseré.

Si Donald Trump l'emportait, il augmenterait son total à 247 grands électeurs, un pas important vers sa réelection. Si Joe Biden gagnait, son total serait de 260, encore une fois très proche des 270 grands électeurs nécessaires pour être élu président des Etats-Unis.

Le candidat démocrate est pour l'instant en tête avec 49,5% des voix (2,56 millions de votes), un tout petit peu plus que Donald Trump (48,9 % des voix, 2,53 millions de votes).

Attention, ce résultat est provisoire: seulement 92% des bulletins ont été dépouillés dans le Michigan. Le score devrait évoluer en faveur de Joe Biden dans les prochaines heures. A Detroit, ville la plus peuplée du Michigan, près de la moitié des bulletins n'ont toujours pas été comptés. Cette ville, où plus de trois habitants sur quatre sont afro-américains, devrait en effet voter massivement pour le candidat démocrate.

· Le Wisconsin (10 grands électeurs): l'État le moins important à départager

Le Wisconsin sera une sorte de "bonus" pour le candidat qui l'emportera. Ses 10 grands électeurs ne seront en effet pas décisifs en soi dans la course à la Maison Blanche mais ils pourront faire la différence s'ils sont couplés avec une autre victoire dans la Rust Belt ou en Géorgie.

Si Donald Trump l'emportait, il augmenterait son total à 241 grands électeurs. Un total éloigné des 270 grands électeurs nécessaires pour être réélu. Si Joe Biden gagnait cet État, son total serait de 254. Il suffirait alors pour lui de de gagner le Michigan ou la Géorgie - et leurs 16 grands électeurs - pour devenir président.

Le candidat démocrate est pour le moment crédité de 49,4% des voix (1,63 million de votes), légèrement plus que Donald Trump (48.8% des voix, 1,60 million de votes).

Attention, ce résultat est provisoire: seulement 97% des bulletins ont été dépouillés dans le Wisconsin. Les prochaines heures seront indécises. Deux grandes villes dans lesquelles Donald Trump est en tête - Green Bay et Kenosha - n'ont comptabilisé que les deux tiers de leurs votes. Les bulletins seront-ils en faveur du président républicain ou du candidat démocrate?

· La Géorgie (16 grands électeurs): un État important pour Donald Trump, décisif pour Joe Biden

Il s'agit du seul État indécis en dehors de la Rust Belt. La Géorgie se trouve au sud des Etats-Unis et était un bastion républicain depuis les années 1980. Mais cette année, la course a été plus serrée que d'habitude. En octobre, Joe Biden y a même dépassé Donald Trump dans les sondages.

Une victoire pour le candidat démocrate serait une étape décisive vers la Maison Blanche. Avec 16 grands électeurs supplémentaires, Joe Biden augmenterait son total à 260, très proche des 270 nécessaires pour l'emporter. Une victoire dans n'importe quel autre État indécis lui permettrait alors d'être élu. Contrairement à Donald Trump qui, en cas de résultats favorables, n'aurait "que" 247 grands électeurs.

Le candidat républicain est pour le moment crédité de 50,5% des voix (2,38 millions de votes), légèrement plus que Joe Biden (48,3% des voix, 2,27 million de votes).

Attention, ce résultat est provisoire: seulement 92% des bulletins ont été dépouillés en Géorgie. Au cours des prochaines heure, Joe Biden devrait voir son score légèrement augmenter, de nombreux bastions démocrates - Atlanta, Savannah, Columbus, Augusta - n'ayant pas encore compté tous leurs votes.

*Le Maine a un système électoral particulier: tous les grands électeurs ne votent pas forcément pour le même candidat.

Article original publié sur BFMTV.com