Géopolitique. La construction du gazoduc Nord Stream 2 achevée, la polémique continue

·2 min de lecture

L’Ukraine continuera de s’opposer à la mise en exploitation du gazoduc Nord Stream 2, tandis que Washington brandit la menace de nouvelles sanctions si le gazoduc est utilisé par Moscou comme une “arme”.

Le 10 septembre, le consortium gazier russe Gazprom a annoncé l’achèvement de la construction du gazoduc Nord Stream 2. Sa mise en exploitation devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année 2021 : le 1er octobre pour la première ligne, le 1er décembre pour la deuxième.

Lancée en avril 2018, la construction de cette double ligne de canalisation, longeant le gazoduc Nord Stream déjà installé et qui relie la Russie (port d’Oust-Louga non loin de Saint-Pétersbourg) à l’Allemagne (terminal de Lumlin) à l’issue d’un trajet sous l’eau de 1 200 kilomètres, a connu de nombreux aléas. Elle s’est d’abord heurtée à l’opposition de pays européens de l’Est, notamment en soutien à l’Ukraine qui perd partiellement son statut de pays de transit du gaz russe, le gazoduc Nord Stream 2 la contournant.

À lire aussi: Vu d’Ukraine. Nord Stream 2 : Kiev n’a pas dit son dernier mot

Elle a ensuite essuyé la contre-offensive américaine, les États-Unis prenant fait et cause pour l’Ukraine, voyant dans le projet une menace pour l’indépendance énergétique européenne, et cherchant à vendre à celle-ci son propre gaz liquéfié. Berlin a pour sa part toujours réitéré son soutien à Nord Stream 2.

“L’annonce de la fin de la construction du gazoduc n’a pourtant pas arrêté les discussions”, relève le quotidien russe en ligne Gazeta.ru. L’Ukraine a déclaré qu’elle continuerait à s’opposer à sa mise en exploitation. Les États-Unis ont estimé qu’il s’agissait d’un “projet géopolitique dangereux qui met en péril les pays européens” et brandi la menace de sanctions au cas où la Russie utiliserait le gazoduc comme une “arme”.

L’ancien président du conseil européen et actuel leader de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles