Les géomys cultivent-ils les racines qu’ils mangent ?

NYT

Les géomys ou gaufres à poche sont de petits rongeurs d’Amérique qui vivent dans le sol, où ils creusent d’immenses réseaux de tunnels “plus longs qu’un terrain de football américain”, selon Science (plus de 100 mètres de long). Ils n’en sortent qu’occasionnellement, pour s’accoupler ou se nourrir. Mais pourquoi diable ces petites bêtes dépensent-elles toute leur énergie à bâtir de si grandes galeries ?

La réponse, selon une étude parue le 11 juillet dans Current Biology, c’est qu’elles pratiqueraient une sorte d’“agriculture”. D’après les chercheurs qui ont étudié l’espèce Geomys pinetis (gaufre à poche du Sud-Est) à l’aide de caméras du même type que celles qu’on utilise dans la plomberie, les géomys broutent les racines qui poussent dans leurs tunnels. Mais Science relève une particularité :

“Les chercheurs notent que, contrairement à d’autres gaufres qui cachent des déchets dans certaines chambres, G. pinetis laisse tomber des déchets dans les tunnels, fertilisant ainsi le sol.”

Grâce à la cultivation des racines et à la fertilisation, les gaufres à poche du Sud-Est pratiqueraient une culture efficace qui pourrait fournir plus de 20 % de leurs calories quotidiennes, notent les chercheurs dans l’étude. Mais pour d’autres scientifiques interrogés par Science, parler d’agriculture est quelque peu osé.

Récolte raisonnée

Pour Stan Braude, biologiste spécialisé dans les mammifères à l’université de Washington à Saint-Louis, ce que font ces gaufres à poche n’a rien à voir avec une agriculture avancée, qui consiste à planter des graines et à multiplier les cultures. Néanmoins, rapporte la revue scientifique, il apporte une nuance à cet avis :

“Le comportement du gaufre à poche relève de l’agriculture, c’est-à-dire faire une récolte raisonnée, préserver le reste et s’en occuper afin que la plante continue de pousser.”

Ulrich Mueller, qui étude l’agriculture chez les insectes comme les fourmis à l’université du Texas, n’est pas de cet avis. “Il ne pense pas que les gaufres pratiquent une agriculture, car ils ne plantent ni ne distribuent leur récolte, comme le font les humains et certaines autres créatures, telles que les fourmis, qui cultivent des champignons”, explique encore Science.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles