Publicité

Génocide des Tutsi au Rwanda : pour Macron, la France n'a "pas eu la volonté" d'y mettre fin

À quelques jours de la commémoration au Rwanda du 30e anniversaire du génocide des Tutsi, l'Élysée a fait savoir que le président français, Emmanuel Macron, comptait diffuser un discours, dimanche, pour rappeler que Paris "aurait pu arrêter" les massacres mais "n'en a pas eu la volonté".

Après avoir reconnu, en 2021, les "responsabilités" de la France dans le génocide de 1994 au Rwanda, Emmanuel Macron fait un pas supplémentaire à l'occasion du 30e anniversaire, estimant que Paris "aurait pu arrêter" les massacres mais "n'en a pas eu la volonté".

Le président français, invité par son homologue rwandais, Paul Kagame, aux commémorations de dimanche, ne s'y rendra pas et sera représenté par son ministre des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, et le secrétaire d'État chargé de la Mer, Hervé Berville, né au Rwanda.

Mais l'Élysée a fait savoir, dès jeudi 4 avril, qu'il s'exprimera dimanche "par une vidéo qui sera publiée sur ses réseaux sociaux", dont la teneur a été en partie dévoilée.

À lire aussiGénocide des Tutsi au Rwanda : un monument bientôt érigé à Paris en mémoire des victimes


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Scholastique Mukasonga : "Lors du génocide au Rwanda, des villages entiers ont été exterminés"
Dafroza et Alain Gauthier, chasseurs de génocidaires rwandais : "Pas de justice sans preuves"
Perpétuité pour un ancien gendarme rwandais, jugé à Paris pour génocide et crime contre l'humanité