Génocide au Rwanda : "Je viens reconnaître nos responsabilités", déclare Macron à Kigali

·1 min de lecture

Le président français Emmanuel Macron est venu "reconnaître (les) responsabilités" de la France dans le génocide de 1994 au Rwanda, dans un discours prononcé jeudi au mémorial du génocide à Kigali.

La France "n'a pas été complice" mais elle a fait "trop longtemps prévaloir le silence sur l'examen de la vérité", a-t-il déclaré dans ce discours très attendu, tenu à l'occasion d'une visite officielle au Rwanda présentée comme l'"étape finale de normalisation des relations" entre les deux pays, après plus de 25 ans de tensions liées au rôle joué par la France dans cette tragédie.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles