« Génération kalach » : à la rencontre des tueurs à gages du trafic de drogue

·1 min de lecture
Dans « Génération kalach », le journaliste Jérôme Pierrat rencontre les hommes de l'ombre qui font régner la terreur sur les dealers.
Dans « Génération kalach », le journaliste Jérôme Pierrat rencontre les hommes de l'ombre qui font régner la terreur sur les dealers.

« C?est la jungle totale, ils s?entre-tuent entre amis. » Ils font de plus en plus souvent les gros titres : les règlements de comptes entre dealers se multiplient dans les cités. Un phénomène grandissant, porté par une nouvelle génération sans foi ni loi qui a la gâchette plus facile que ses aînés. Dans un documentaire exceptionnel produit par Studiofact et diffusé ce mercredi 29 septembre à 21 h 05 sur RMC Story, le journaliste Jérôme Pierrat va à la rencontre de ceux, d?ordinaire très discrets, qui se chargent d?exécuter ces contrats macabres.

Une rencontre glaçante avec ces « nettoyeurs » armés jusqu?aux dents qui, pour quelques dizaines de milliers d?euros, vont éliminer les dealers devenus gênants. La kalach est un fusil d?assaut et, pourtant, elle circule partout dans les cités. Au point de devenir presque obsolète : certains lui préfèrent des armes de guerre de plus en plus imposantes, de plus en plus puissantes.

À LIRE AUSSI« Ne lâchez rien ! » lance Macron aux policiers marseillais

« Quand il y a de l?argent, il y a des embrouilles »

« Le sujet des règlements de comptes, c?est l?argent, explique ainsi un témoin. Automatiquement, quand il y a de l?argent, il y a des embrouilles. » Devant la caméra, il reconnaît qu?un changement radical s?est opéré ces dernières années, à mesure que les « petites frappes » ont remplacé les caïds. « Maintenant, ça tire [?] : pour des insultes, y?a plus de gifles. C?est des balles tout de suite. »

Du four ? point de vente [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles