Génération identitaire manifeste à Paris contre son éventuelle dissolution

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

EXTREME DROITE - Le groupe radical fait l’objet d’une procédure de dissolution engagée cette semaine par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin

Entre 1.500 et 2.000 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi à Paris pour protester contre l’éventuelle dissolution du mouvement d’extrême droite radicale Génération identitaire, mesure réclamée de longue date par plusieurs associations mais dénoncée par le RN.

« La décision de dissoudre Génération identitaire ne tient pas la route. A aucun moment, ils n’ont violé la loi. C’est de la gesticulation politique », a déclaré Patrick Hays, vice-président de l’Institution Jean-Marie Le Pen en cours de création, sur la place Denfert-Rochereau, dans le 14e arrondissement, bouclée par les forces de police et un service d’ordre très visible. L’entourage du fondateur du FN (ex-RN) Jean-Marie Le Pen ne sera pas « physiquement présent mais le cœur y est », a fait savoir son entourage, précisant qu’il était représenté par Patrick Hays.

Ce dernier estime que « 2.000 personnes » étaient présentes sur la place Denfert-Rochereau, bouclée par les forces de police et un service d’ordre très visible. Selon la Préfecture(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pyrénées : Des enquêteurs spécialisés dans les crimes de haine saisis après l’action de Génération identitaire
YouTube : Les contenus haineux toujours omniprésents, selon le rapport d’une association
Après avoir souligné sa « mollesse », Gérald Darmanin qualifie Marine Le Pen d'« ennemie de la République »