Génération identitaire : la dissolution de l'organisation d'ultra-droite enclenchée

franceinfo
·1 min de lecture

La dissolution de Génération identitaire a été notifiée ce vendredi soir à l’organisation d’ultra-droite, a appris ce samedi franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur.

Désormais, Génération identitaire a "dix jours pour répondre" à cette annonce. Si aucun élément nouveau n’est apporté, "la dissolution (de l'organisation) est très probable sous 15 jours" selon Beauvau.

Opérations anti-migrants

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'était dit "scandalisé" mardi 26 janvier par les opérations anti-migrants de Génération identitaire dans les Alpes et les Pyrénées. "Si les éléments sont réunis, je n'hésiterai pas à proposer la dissolution", avait alors déclaré le ministre. Plusieurs élus d'Occitanie avaient également demandé la dissolution de "ce groupuscule d'extrême droite violent et dangereux" après leur action coup de poing dans les Pyrénées.

Génération identitaire avait mené une opération du même acabit dans les Hautes-Alpes en avril 2018. Trois militants ont été condamnés par le tribunal de Gap en première instance, avant d'être relaxés en appel en décembre dernier.

Le mouvement d'extrême droite avait également perturbé une manifestation contre les violences policières leamedi 13 juin 2020, en déployant une banderole sur laquelle était inscrit "Justice pour les victimes du racisme anti-blanc - White Lives Matter" ("Les vies blanches comptent") sur un balcon surplombant la place de la République à Paris.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi