Génération identitaire : 30 militants traquent les "afro-maghrébins" à la frontière franco-espagnole

·1 min de lecture

Ce 19 janvier, le groupuscule d'extrême droite a lancé une nouvelle opération antimigrants, baptisée "Mission Pyrénées" pour traquer les "profils suspects" et "afro-maghrébins", selon eux, à la frontière franco-espagnole. Le parquet de Saint-Gaudens a lancé des investigations.

Revoilà les 4x4 et les doudounes bleues. Depuis tôt ce matin, mardi 19 janvier, une trentaine militants de Génération identitaire patrouillent le long de la frontière franco-espagnole, vêtus des mêmes vestes matelassées bleues qu'ils portaient il y a deux ans, lors d'une action plus spectaculaire dans les Alpes. L'organisation d'extrême droite a choisi les Pyrénées pour mener sa nouvelle opération de propagande antimigrants. Selon nos informations, trois pick-up floqués du logo " Defend Europe " (" défendre l’Europe ") circulent actuellement aux alentours du col du Portillon (1 280 mètres), en Haute-Garonne, traquant d’éventuels migrants qui passeraient par là. " Nous nous sommes rendus à ce point de passage pour exiger la fermeture totale de la frontière et épauler les forces de l’ordre ", précise à Marianne Thaïs d’Escufon, porte-parole de l’organisation identitaire, elle-même sur place. Opération xénophobeCette nouvelle mission est censée se dérouler jusqu'à mardi soir ou mercredi, exclusivement dans le département de Haute-Garonne. Elle a pour but de repérer des " profils suspects " qui chercheraient à franchir la frontière, c’est-à-dire, selon les mots de Thaïs d'Escufon, les personnes...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Sur Amazon Prime Video, “El Cid” tente un “Game of Thrones” à l’espagnol

“Antidisturbios” documente les violences policières et énerve la maréchaussée espagnole

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République