Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, histoire du fort de Brégançon, résidence présidentielle

Comme chaque été, Emmanuel Macron est en ce moment au fort de Brégançon, pour un séjour estival marqué par les "dossiers de la rentrée". Perché sur une presqu'île à l'abri des regards, le fort de Brégançon est devenu la résidence officielle des présidents en 1968. Cette demeure a vu défiler tous les présidents de la Ve république, dont Jacques Chirac, qui a marqué les esprits.

Le général de Gaulle a fait du fort de Brégançon une résidence présidentielle

L'ancien président de la République a passé une partie de son enfance dans la région. Son souvenir reste ancré dans les mémoires locales, comme en témoigne ce reportage d’Europe 1 de l’époque. "Vous venez me voir à chaque fois que je viens ici, et c'est avec plaisir que je vous vois", lançait alors Jacques Chirac à ses admirateurs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Mais, tout a commencé une nuit d’été 1964, le général De Gaulle, en déplacement dans la région, dort dans ce fort. Et, malgré une terrible nuit parasitée par des dizaines de moustiques et un lit trop petit, le général tombe amoureux de cette magnifique vue sur la Méditerranée, jusqu’à en faire une résidence présidentielle. Ensuite, Georges Pompidou immortalisera les lieux, suivi de Valéry Giscard d’Estaing, très apprécié du voisinage. Tout comme Nicolas Sarkozy, qui a longtemps ravi les plus curieux avec son traditionnel footing.

François Mitterrand et François Hollande, les seuls ayant fui le fort

"11h15. La grille qui protège le domain...


Lire la suite sur Europe1