Le géant chinois Evergrande suspend ses opérations à la bourse de Hong Kong et tente de rassurer

·1 min de lecture

En Chine, le sort du géant Evergrande continue d’inquiéter les marchés financiers. L’entreprise chinoise a suspendu sa cotation en bourse sans donner d’explications alors que des rumeurs font état d’une possible vente d’une des filiales de l’entreprise ultra endettées.

Evergrande tente de mettre fin à l’hémorragie. Le groupe chinois, criblé de dette, a suspendu ses opérations financières à la bourse de Hong Kong alors que le titre a chuté d’environ 80% depuis le début de l’année.

Une bonne nouvelle est tout de même arrivée des médias chinois qui rapportent que l’entreprise immobilière Hopson pourrait acquérir 51% d’une filiale d’Evergrande pour environ 4 milliards d’euros.

260 milliards d’euros de dettes

L’entreprise commence à se délester de certains actifs mais il faudra beaucoup plus pour sauver le conglomérat qui est endetté à hauteur de 260 milliards d’euros.

En face, le pouvoir central reste silencieux mais selon la presse, Pékin aurait demandé aux autorités locales de se préparer à l’effondrement du géant de l’immobilier, qui génère pas moins de 4 millions d’emplois indirectement.

Un tel scénario pourrait ébranler la deuxième puissance mondiale tant Evergrande est impliqué dans tous les pans de l’économie chinoise, de l’immobilier au divertissement en passant par l’agro-alimentaire.

À écouter aussi : Evergrande, un «avertissement» pour l’économie chinoise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles