Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba annonce 2,7 milliards d'euros de pertes trimestrielles

REUTERS - Thomas Peter

Le géant chinois de l'e-commerce Alibaba a annoncé jeudi 17 novembre une perte trimestrielle de 2,7 milliards d'euros, dans un contexte de ralentissement économique en Chine : les restrictions sanitaires dues au Covid-19 et l'incertitude qui les accompagne sont un frein à la consommation et pèse lourd sur le bilan de ces entreprises du commerce en ligne.

La Chine affronte depuis plusieurs mois un regain épidémique de Covid-19, ce qui a des conséquences sur la consommation des ménages. Les ventes au détail ont enregistré en octobre leur première contraction depuis six mois. Dans ce contexte économique morose, Alibaba, accuse une baisse de 1% sur un an de ses ventes en Chine.

Même pour la fameuse « fête des célibataires » qui a pris fin le 11 novembre, et qui donne d'habitude lieu à des soldes monstres en ligne, le groupe n'a communiqué aucun chiffre de vente.

Les entreprises de commerce en ligne, habituées jusque-là à une croissance exponentielle avec la banalisation des achats sur internet, sont les premières touchées par ce contexte morose.

Signe de ces difficultés, le groupe de Hangzhou, dans l'est de la Chine, s'est séparé de près de 15 000 salariés, selon un comparatif de ses effectifs avec le même trimestre de 2021. Et ses mauvaises performances sont loin d'être un cas isolé en Chine dans le monde de la tech. Cette semaine, le géant de l'internet et des jeux vidéo Tencent a annoncé un nouveau repli de son chiffre d'affaires trimestriel.

►À lire aussi : Ant Group, la filiale de paiement en ligne d'Alibaba dans le collimateur de Pékin


Lire la suite sur RFI