"En fuyant Dubaï, Latifa voulait juste vivre"

·2 min de lecture

Tiina Jauhiainen est, depuis des années, la meilleure amie de la princesse Latifa. La Finlandaise avait accompagné en 2018 la fille de l’émir des Emirats arabes unis lorsqu’elle a tenté de fuir le pays, avant d’être ramenée de force aux Emirats. Depuis neuf mois, elle n’a plus de nouvelles de son amie et s’inquiète.

Paris Match. Comment avez-vous rencontré la princesse Latifa ?
Tiina Jauhiainen. Je l’ai rencontrée en novembre 2010, elle m’a contactée par mail et nous nous sommes rencontrées plusieurs semaines plus tard. Elle souhaitait que je lui donne des cours privés de capoeira. J’habitais entre Dubaï et Abou Dhabi, où je travaillais à l’époque en tant que coach sportive. La capoeira n’était qu’un hobby, donc nous nous retrouvions après mon travail. Elle voulait vraiment apprendre, nous nous sommes vues tous les jours pour les leçons puis nous sommes devenues amies, meilleures amies. Nous passions beaucoup plus de temps ensemble lorsque j’ai arrêté de travailler à Abou Dhabi.

Comment était-elle à cette époque ?
Quand j’ai connu Latifa, je l’ai trouvée sur la réserve, mais j’ai compris plus tard qu’elle était juste très discrète sur sa vie privée, elle ne partageait pas ses problèmes personnels avec les gens qu’elle ne connaissait pas très bien. C’est une personne très gentille, elle fait passer les autres avant elle-même. Elle est aussi très courageuse, c’est elle qui m’a initiée au parachutisme ! Une personne très fun.

À lire :«Ils font ça à leurs propres filles. Que peuvent-ils faire à d’autres?»

"Latifa prévoyait depuis très, très longtemps son évasion"

Comment parlait-elle de sa famille, en tant que fille de l’émir ?
J’ai compris assez vite qui elle était, on se retrouvait dans un lieu, une sorte de salle privée appartenant à sa famille, où il y avait beaucoup de photos de membres de sa famille. Au début, elle ne parlait pas beaucoup de sa vie privée, à part de son amour des animaux et de son véganisme. Ce n’est qu’après de longs mois qu’elle a commencé à me confier des éléments sur sa vie et après de longues années, elle(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles