Futur SUV Mini : c'est pour 2023 !

·1 min de lecture

On en sait un peu plus sur le futur crossover de Mini. Il y a quelques jours, le constructeur britannique a annoncé le successeur de l'actuel Countryman en révélant que celui-ci serait proposé avec des motorisations thermiques mais également avec un groupe motopropulseur électrifié.

Une Mini made in Germany

Aujourd'hui, la marque nous en apprend davantage sur le modèle en indiquant qu'il sera produit à partir de 2023 à l'usine BMW de Leipzig, en Allemagne. Il s'agira alors du premier modèle Mini à être fabriqué outre-Rhin.

Autres indications : il sera disponible en deux ou quatre roues motrices, avec des "moteurs essence ou diesel très efficaces", précise Mini.

Inaugurée en 2005, l'usine de Leipzig produit aujourd'hui des BMW i3 et i3s mais aussi la Série 2 Active Tourer et la Série 1. Sa capactié de production dépasse à l'heure actuelle les 350.000 unités par an.

"Le programme d'investissement en cours sur le site de Leipzig en Allemagne augmentera considérablement la capacité de production et d'assemblage des composants e-drive", conclut Mini.

Retrouvez cet article sur Auto Plus

Nouvelle Mercedes-Maybach Classe S (2020) : le luxe ultime
Rétromobile 2021 : le salon est reporté !
Royaume-Uni : essence et diesel bannis dès 2030 !
La Toyota Mirai (2021) de série est là
The Grand Tour : le prochain épisode s'annonce