Fusion FCA / PSA - Les voitures qui pourraient naître de l'union

feedback@motor1.com (Nicola Desiderio)
Copertina FCA-PSA

Avec la fusion des deux groupes, de nouvelles perspectives s'ouvrent pour le partage des technologies, des plateformes et des moyens de production.

Alors que FCA et PSA ont annoncé leur intention de fusionner, de nombreux mouvements sont à prévoir dans les rangs des 12 marques. Partage de technologies, de plateformes, peut-être même de modèles, la fusion pourrait amener bien des nouveautés. C'est d'ailleurs ce qu'a déjà montré le passé dans des situations similaires, comme avec Opel qui a intégré le groupe PSA et que ce dernier avait déjà préparé à recevoir une, voire des plateformes signées PSA. On parle de l'Opel Corsa de nouvelle génération qui est un "clone" de la Peugeot 208. Et comme la marque au Lion avait une longueur d'avance en matière d'électrification (e-208), cela a aussi profité au constructeur allemand (Corsa-e). 

Voyons voir ce qui pourrait donc nous attendre dans les années à venir concernant cette fusion entre FCA et PSA, segment par segment.

Segment A - Mini-citadines

C'est le plus problématique, parce que c'est celui dont la rentabilité est la plus faible. Il est pratiquement impossible de l'électrifier, mais Fiat prépare une nouvelle plateforme BEV pour la 500 électrique. Les Panda et 500 qui sont des modèles de référence pourraient aussi bénéficier de la plateforme en chantier.

PSA de son côté, après avoir abandonné l'accord avec Toyota pour les 108 et C1 méditait sur ce qu'il fallait faire, même pour Opel qui s'est débarrassé des Agila et Karl. Même l'Adam est sans doute en bout de course. Avec ce nouvel accord, toutes les marques du nouveau groupe pourront penser à maintenir de petites citadines dans la gamme. Et c'est du côté de l'Italie que pourrait venir la solution pour tous.

Nouvelle Fiat 500, rendu

Illustration Fiat 500 Peugeot 108

Peugeot 108

Segment B - Citadines polyvalentes

PSA dispose d'une toute nouvelle plateforme flexible baptisée CMP. Avec celle-ci, Punto pourrait renaître de ses cendres. Encore faut-il lui trouver une place entre la Peugeot 208, la Citroën C3 et l'Opel Corsa. Et ce ne sera pas facile.

Plus sur la Punto :

Selon toute vraisemblance, l'évaluation se fera également sur la base de différentes zones géographiques. L'Amérique du Sud pourrait par exemple être intéressée par la Punto. Ironiquement, Corsa et Punto - si tant est qu'elle reprenne vie - se retrouveront une nouvelle fois sur la même plateforme, la Punto utilisait déjà celle développée à l'époque avec General Motors.

Sochaux - Palerme avec la nouvelle Peugeot 208

Peugeot 208 Illustration Fiat Punto

Rendu 2021 Fiat Punto

Les SUV du segment B

Peugeot 2008, C3 Aircross, Opel Crossland X, Grandland X d'une part, et Fiat 500X et Jeep Renegade d'autre part. Ici aussi, la plateforme CMP s'invitera du côté italo-américain, et notamment dans l'usine de Melfi.

Ici, il ne semble pas y avoir de problèmes de positionnement, même pour le nouveau Mokka X, qui promet d'être plus compact et sportif. La plate-forme CMP offre toutes les solutions nécessaires, y compris l'électrification. Alfa Romeo pourrait d'ailleurs s'en inspirer pour un nouveau modèle en remplacement de l'Alfa Romeo MiTo.

Peugeot 2008 2019

Peugeot 2008 Alfa Romeo MiTo

Alfa Romeo MiTo

Segment C - Les compactes

Ici aussi, les possibilités de synergie et de différenciation sont considérables. Les Peugeot 308 et Citroën C4 Cactus sont déjà très éloignées l'une de l'autre en termes de caractéristiques. Fiat qui a la Tipo pourrait revoir le positionnement de celle-ci, peut-être sous la forme de crossover. Tandis que le feu break Palio pourrait revivre sous forme d'un utilitaire à destination des marchés émergents, en s'inspirant notamment de Citroën a quelque chose de similaire avec la C4 Elysee, mais seulement en version 3 volumes, tricorps.

Les décisions pour la Giulietta et l'Astra sont plus compliquées. Dans le premier cas, il faut ajuster le plan et tenter de tirer le meilleur parti de l'usine de Cassino.  Dans le second cas, il y a un peu plus de temps pour décider quoi faire de l'usine britannique de Ellesmere Port. Quoi que le Brexit risque de précipiter les choses. 

Alfa Romeo Giulietta

Alfa Romeo Giulietta Opel Astra

Opel Astra (2019)

Les SUV du segment C

Peugeot 3008/5008, C4 Aircross, Grandland X et DS7 Crossback doivent trouver l'équiation gagnate avec le Compass et le Tonale, qui est pratiquement prêt. Chez Jeep, la plateforme Small Wide est conçue pour les voitures du segment B pourrait laisser sa plance à la plateforme EMP2 qui est également prête pour les voitures du segment D et pour l'électrification. Mais qui ne l'est pas pour la traction intégrale mécanique. Le même problème se pose pour la 500X et surtout pour le Renegade. Quelques évaluations industrielles et commerciales seront donc nécessaires.

3 - Peugeot 3008

Peugeot 3008 Illustration Alfa Romeo Tonale

Illustration Alfa Romeo Tonale

Les monospaces du segment C

La Citroën C4 Spacetourer et l'Opel Meriva sont parmi les derniers survivants d'un segment écrasé par les SUV et les crossovers. Mais pour cette raison, au moins l'un d'entre eux pourrait survivre dans sa forme actuelle ou déléguer ce rôle à Fiat qui a d'abord perdu la Multipla puis le Freemont, d'origine américaine.

Citroën et Opel pourraient plutôt se tourner vers les crossovers, en particulier Opel. Mais en développant des synergies dans ce domaine, les stratèges du groupe devront mieux prendre en compte les besoins des marchés américains et orientaux.

Les Citroën Picasso

Citroën C4 SpaceTourer Fiat Multipla

Fiat Multipla

Segment D - Les berlines

L'Insignia est l'Opel la plus récente et la 508 est aussi la plus fraîche chez Peugeot. Mais il est clair que l'Allemand profitera de la base de la voiture française pour son renouvellement, tout en conservant une différenciation entre les modèles : plus grande et plus classique que la 508 qui joue les coupés et reste plus élégante.

Évidemment il faut aussi miser sur l'hybride rechargeable. Ce qui ne sera pas facile pour la Giulia, qui utilise la plateforme Giorgio avec moteur longitudinal et une traction arrière. Ici aussi, les considérations concernant l'ensemble de la marque Alfa Romeo seront décisives pour l'avenir. Chrysler et Dodge ont abandonné ce segment depuis l'époque des 200 et Dart.

Nouvelle Peugeot 508

Peugeot 508 Alfa Romeo Giulia

Alfa Romeo Giulia ocre Mille Miglia 2019

Les SUV du segment D

Le Cherokee et le Stelvio sont des voitures très différentes et utilisent des plateformes différentes. Ici aussi, la marque Alfa aura à analyser les besoins des marchés autres que l'Europe.

Sans compter qu'une Maserati arrive SUV aussi pour épauler le Levante. Il ne s'agit pas d'une question de positionnement, mais de questions industrielles et de synergies. Ce pourrait être une bonne occasion pour Opel de renouer avec sa tradition tout-terrain qui remonte au Frontera, sans empiéter sur le Wrangler.

Essai Jeep Wrangler Sahara 2019

Jeep Wrangler Alfa Romeo Stelvio TI

Alfa Romeo Stelvio TI

Segment E - Berlines routières, monospaces et SUV

Alfa Romeo attend toujours son vaisseau amiral. S'il arrive un jour. En Amérique, il sera nécessaire de voir ce qu'il faut faire avec des modèles comme la 300C et le monospaces Pacifica et Voyager, ainsi que pour le Jeep Commander. Le Grand Cherokee et le Dodge Durango pourraient utiliser les mêmes plateformes qu'Alfa Romeo et Maserati, mais il y a un problème de coût qui doit être résolu. Ainsi que celui des véhicules de niche tels que les RCZ, 4C (qui s'arrête) et 124 sans parler des muscle car comme les Dodge Charger et Challenger. La Maserati Quattroporte continuera à vivre sa propre vie.

Peugeot RCZ

Peugeot RCZ Fiat 124 Spider S-Design

Fiat 124 Spider S-Design

Pick-ups et utilitaires

Dans ce cas, tout est très simple. FCA et PSA sont partenaires depuis des décennies et sont toujours partenaires dans l'accord Sevel Sud concernant l'usine d'Atessa (Chieti) renouvelé jusqu'en 2023. PSA avait déjà pensé à l'usine de Gliwice en Pologne pour augmenter ses volumes de production et ces deux pôles pourraient également représenter l'avenir en matière de véhicules utilitaires légers pour les marques Citroën, Fiat, Peugeot, Opel et même Ram en Amérique du Nord, qui est aussi un spécialiste des pick-ups, mais trop important pour le marché européen.

Fiat a pu compter sur le Mitsubishi Fullback dans le segment des 1 tonne, ce qui est très important au niveau mondial. Mais la question se pose de savoir s'il faut effectivement établir un accord avec des marques extérieurs, ou d'en conclure un plus proche de chez nous. Voire même de construire peut-être en Chine ou, mieux encore, en Inde, pour contourner les droits américains.

Fiat Fullback Cross

Fiat Fullback Cross 2019 Ram 1500

2019 Ram 1500

Les motorisations

Il faut également savoir quels moteurs doivent être conservés. Si la question ne se pose pas pour les V6 et plus, pour d'autres, ce sera la vie ou la mort. FCA a ses nouveaux 3 et 4 cylindres de la famille FireFly, PSA a son Puretech : des décisions drastiques devront être prises même s'ils pourraient coexister pendant un certain temps, puisque les italiennes ont été développées en pensant aussi aux marchés sud-américains et à la combustion d'éthanol. Trois facteurs vont peser dans la décision : le degré de prédisposition à l'électrification, les investissements déjà réalisés et ceux déjà budgétés pour leur développement futur.

Peugeot e-208, électrique non seulement pour la ville

Peugeot e-208 Opel Corsa-e

opel-corsa-e

En ce qui concerne les moteurs électriques, ceux qu'utilisent PSA sont produits par des fournisseurs externes et, à moyen terme, une solution différente est peu probable. De plus, la composante stratégique est la batterie et de ce point de vue, le Groupe français a promu un consortium franco-allemand à la manière d'Airbus pour créer une industrie européenne pour la production de batteries. Grâce à l'opération de concentration, la FCA serait pleinement intégrée, ce qui pourrait avoir des répercussions positives sur la chaîne d'approvisionnement italienne.

Dans le domaine des moteurs diesel, le sort des 1248 cm3 historiques semble avoir été scellé et, pour diverses raisons, également celui des 1,6 et 2,1 litres italiens. Les 1,5 et 2 litres français semblent plus modernes et mieux adaptés à leur époque. L'électrification elle n'a pas encore d'histoire: PSA a commencé plus tôt, surtout en ce qui concerne les batteries, c'était en effet l'un des promoteurs du grand consortium qui devait voir le jour en Europe pour contrer la puissance écrasante des Chinois, des Japonais et des Coréens.