La fusion de deux galaxies a formé cet ange de l’espace

·2 min de lecture
Deux galaxies en fusion dans le système VV689, surnommé l'Aile d'ange, sont visibles sur cette image du télescope spatial Hubble de la NASA/ESA. (Photo: ESA/Hubble & NASA, W. Keel.Ackno)
Deux galaxies en fusion dans le système VV689, surnommé l'Aile d'ange, sont visibles sur cette image du télescope spatial Hubble de la NASA/ESA. (Photo: ESA/Hubble & NASA, W. Keel.Ackno)

Deux galaxies en fusion dans le système VV689, surnommé l'Aile d'ange, sont visibles sur cette image du télescope spatial Hubble de la NASA/ESA. (Photo: ESA/Hubble & NASA, W. Keel.Ackno)

ESPACE - Comme un ange tombé de l’espace. Cette image insolite capturée par le télescope spatial Hubble et diffusée lundi 18 avril sur le site de l’Agence spatiale européenne (ESA), montre deux galaxies en train de fusionner. Si vous regardez de près, leur collision donne naissance à une forme ressemblant à un corps ailé.

Est-ce la preuve de l’existence d’êtres célestes, comme les anges, dans l’espace? Non, malheureusement. Mais la rencontre entre deux galaxies est tout aussi magique. La fusion galactique est même l’un des événements les plus colossaux de l’Univers.

Une telle collision a lieu lorsque deux galaxies sont attirées par la gravitation. Lorsque l’attraction est à son paroxysme, elles s’unissent pour ne former qu’une seule grande galaxie. Le couple formé évolue dans le système VV689, aussi surnommé Angel Wings, “Aile d’ange”.

Cannibalisme galactique

De nombreuses collisions de galaxies sont inévitables et sont considérées comme un aspect essentiel de l’évolution des galaxies. Dès les années 1980, les scientifiques ont eu la preuve que les galaxies fusionnaient pour grandir, comme le rappelle le site spécialisé dans les sujets scientifiques Futura Sciences.À l’époque, les astronomes australiens Malin et Carter ont observé des coquilles d’étoiles autour de certaines galaxies. Des restes interprétés comme la preuve d’un cannibalisme galactique.

En clair, les grosses galaxies mangent les plus petites pour grandir. “Les grandes galaxies se forment lors de collisions entre galaxies et par capture de galaxies naines qu’elles engloutissent (...)”, expliquaient les auteurs de la revue scientifique The Astrophysical Journal publiée en 2014. Un processus de croissance qui dure des milliards d’années.

Ces fusions sont étudiées scrupuleusement par les scientifiques, car elles permettent de mieux comprendre notre propre galaxie. En surveillant la façon dont les galaxies se déplacent les unes par rapport aux autres, les chercheurs peuvent aussi prédire si et quand elles entreront en collision. Ils prévoient déjà que d’ici 4 à 5 milliards d’années, la Voie lactée s’écrasera inévitablement sur notre galaxie voisine, Andromède.

À voir aussi sur Le Huffpost: Quel est ce “tourbillon” observé à Hawaï qui ressemble à une soucoupe volante

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LRIE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles