Fusillades en Suède: manifestation d'exaspération de banlieusards devant le Parlement

·2 min de lecture

Stockholm, la capitale suédoise, est frappée par une vague de règlements de compte sur fond de trafic de drogue. Dix-neuf jeunes ont déjà été tués dans les banlieues de la ville. Jeudi 30 septembre, des habitants de ces banlieues ont manifesté devant le Parlement. Des mères de famille, surtout. Elles en ont assez d’avoir peur pour leurs enfants.

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

En Suède, il est rare que les citoyens descendent dans la rue pour se faire entendre. Mais pour ces habitants des banlieues de Stockholm, presque tous d’origine immigrée, la coupe est pleine.

Depuis le début de l’année, une centaine de fusillades a été recensée dans le comté, faisant 31 blessés et 19 morts. Des parents se sont donc unis au sein d’un réseau, baptisé Crise nationale, et ont élaboré un cahier de doléances comportant 34 mesures.

Ils demandent que les jeunes soient mieux informés de leurs droits, qu’ils aient accès à plus de jobs d’été, que l’encadrement dans les écoles soit renforcé, ainsi que les moyens destinés aux associations et aux familles endeuillées.

► Écouter aussi : La Suède et la violence des armes à feu

Ils veulent que les policiers agissent aussi contre les consommateurs des quartiers riches, mais pas forcément qu’ils débarquent en masse dans les banlieues.

Medusa, l'une des porte-parole du mouvement

On a plus de policiers, mais ça ne change rien. C’est un problème qui remonte à très loin. Tout commence avec les enfants. Quand on voit qu’un jeune est à risque, pourquoi on ne prend pas plus de mesures ? Je suis juste une habitante de ces banlieues qui est fatiguée de toutes ces tueries, de toute cette souffrance.

Selon la police, 2 500 jeunes seraient actifs dans les gangs, pour la seule capitale suédoise.

► À réécouter : Épidémie de fusillades en Suède

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles