Fusillade mortelle à Bordeaux : 4 des 5 suspects déférés

Source AFP
·1 min de lecture
Samedi vers 22 h 50, un groupe de jeunes qui se trouvait sur une placette au cœur des Aubiers avait été la cible de tirs en rafale à l'arme automatique depuis un véhicule passant à leur hauteur. (illustration)
Samedi vers 22 h 50, un groupe de jeunes qui se trouvait sur une placette au cœur des Aubiers avait été la cible de tirs en rafale à l'arme automatique depuis un véhicule passant à leur hauteur. (illustration)

Quatre des cinq suspects en garde à vue depuis quatre jours pour une fusillade mortelle dans un quartier populaire de Bordeaux ont été déférés jeudi 7 janvier au parquet et devaient être présentés à un juge en vue de mises en examen pour meurtre et tentatives de meurtre en bande organisée, avec une détention provisoire requise, a indiqué le parquet.

Cinq jeunes de 18 à 21 avaient été interpellés après la fusillade à l'arme automatique, qui a fait un mort samedi soir, un adolescent de 16 ans, et quatre blessés, sur fond de rivalités entre cités.

« Des éléments graves et concordants »

Les cinq mis en cause ont contesté toute implication dans la fusillade lors de leurs auditions en garde à vue, a précisé le parquet. Toutefois, l'enquête de la police judiciaire de Bordeaux et des analyses techniques « ont permis de réunir des éléments graves et concordants » contre quatre d'entre eux.

Lire aussi Bordeaux : cinq interpellations après la fusillade aux Aubiers

Le cinquième individu « a été remis en liberté faute d'élément probant », a précisé le parquet, qui requiert le placement en détention provisoire des quatre personnes déférées. Outre les chefs de meurtre et tentatives de meurtre en bande organisée, l'ouverture de l'information judiciaire doit également porter sur le chef de participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime.

« Un ado comme les autres »

Samedi vers 22 h 50, un groupe de jeunes qui se trouvait sur une placette au c?ur [...] Lire la suite