Une fusillade fait deux morts aux États-Unis

·1 min de lecture
Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées lors d'une fusillade dans un centre commercial de l'Idaho. Le tireur a été interpellé.
Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées lors d'une fusillade dans un centre commercial de l'Idaho. Le tireur a été interpellé.

Nouvelle fusillade mortelle aux États-Unis. Lundi 25 octobre, plusieurs coups de feu ont été tirés par un tireur isolé dans un centre commercial de la ville de Boise (Idaho, nord-ouest américain). Selon la police locale, deux personnes ont été tuées, tandis que quatre autres ont été blessées. Le tireur, rapidement interpellé, a vraisemblablement agi seul.

Les premiers coups de feu ont été entendus vers 13 h 50, heure locale, entraînant une intervention rapide de la police. Avant de parvenir à arrêter le tireur, les forces de l?ordre ont dû échanger plusieurs coups de feu avec lui, un policier a été légèrement blessé au cours de la fusillade.

À LIRE AUSSIFloride : un ancien tireur d?élite tue 4 personnes, dont un nourrisson

Aucune explication pour l?heure

« Nous ne sommes vraiment pas en mesure à ce stade d?évoquer un quelconque motif » au geste du suspect, a affirmé le chef de la police, estimant qu' « il serait vraiment très prématuré de faire des hypothèses ». Aucun détail n?a été communiqué sur l?identité des victimes ou sur l?état de santé des quatre personnes blessées.

Les fusillades faisant de nombreuses victimes restent un fléau récurrent aux États-Unis, dans les établissements scolaires, les supermarchés ou sur le lieu de travail notamment. Mais les blocages au Congrès, sous l?influence du lobby des armes, rendent improbable toute avancée majeure sur le sujet malgré les appels de responsables politiques, président Joe Biden inclus, à durcir le contrôle [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles