Fusillade dans le Colorado : Joe Biden réclame l'interdiction des fusils d'assaut

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le président américain Joe Biden a réclamé, mardi 23 mars, l'interdiction des fusils d'assaut après une nouvelle tuerie qui a relancé le débat sur la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis. Dix personnes, dont un policier, ont été tués lundi dans une fusillade dans un supermarché de Boulder (Colorado). L'auteur présumé, un jeune homme de 21 ans, a été inculpé "de dix meurtres". Identifié comme Ahmad Alissa, il a été blessé à la jambe et hospitalisé. Il se trouve dans un "état stable", a déclaré la cheffe de la police de Boulder.

Les motivations de cet homme, décrit par des proches comme "asocial" et "paranoïaque", ne sont pas encore connues. Les autorités ont découvert qu'il avait fait l'acquisition d'une arme semi-automatique Ruger AR-556, moins d'une semaine avant la fusillade.

La Maison Blanche envisage des "actions" pour renforcer le contrôle des armes à feu

Joe Biden a ordonné que les drapeaux de tous les bâtiments publics soient mis en berne après ce massacre. "Je n'ai pas besoin d'attendre une minute de plus, encore moins une heure, pour prendre des mesures de bon sens qui sauveront des vies à l'avenir et pour exhorter mes collègues à la Chambre et au Sénat à agir, a-t-il déclaré. Nous devons aussi bannir les fusils d'assaut."

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a un peu plus tard évoqué différents "leviers" pour renforcer le contrôle des armes à feu et plus généralement répondre à "la violence dans la population". Cela pourrait notamment passer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi