Attentat sur les Champs-Elysées : "Tous les policiers, ce soir, sont émus", réagit un responsable du syndicat Alliance

franceinfo

"On ne peut être que tous émus. Tous les policiers, ce soir, sont émus." Yvan Assima, responsable du syndicat Alliance police Paris, a réagi sur franceinfo, peu après

l'attaque de policiers survenue sur les Champs-Elysées, jeudi 20 avril.

>> Enquête, réactions : retrouvez les dernières informations dans notre direct

"On a effectivement un individu qui serait sorti d'un véhicule et qui aurait fait feu en direction des policiers avec une arme de type fusil d'assaut. Les policiers, les collègues, auraient riposté et l'aurait abattu", a-t-il déclaré sur franceinfo.

L'attaque est survenue peu avant 21 heures, au niveau du numéro 102 de l'avenue des Champs-Elysées. Une heure après la fusillade, la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a rappelé, en milieu de soirée, qu'il fallait éviter le secteur des Champs-Elysées. Les sorties de métro de la ligne à proximité ont été fermées.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attaque sur les Champs-Elysées : pourquoi l'application SAIP n'a-t-elle pas fonctionné ?
Comment l'attentat contre des policiers à Paris bouleverse la campagne présidentielle
DIRECT. Attentat sur les Champs-Elysées : une "revendication d'opportunité" de l'Etat islamique ?
Fusillade sur les Champs-Élysées : pas de suspect en fuite
Attentat sur les Champs-Elysées : ce que l'on sait de l'assaillant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages