Une fusillade à Sutherland Springs, au Texas, fait au moins 26 morts

TEXAS - Un homme a ouvert le feu dans une église du Texas ce dimanche 5 novembre, tuant 26 personnes en plein service religieux lors d'une des pires fusillades de l'histoire récente des États-Unis.

Cette tuerie intervient cinq semaines seulement après celle de Las Vegas, la fusillade la plus meurtrière jamais perpétrée dans le pays avec 58 morts, qui avait relancé une fois de plus le débat sur la réglementation des armes à feu.

Dimanche vers 11H20 locales, un "jeune homme blanc âgé d'une vingtaine d'années", "tout de noir vêtu", armé d'un fusil d'assaut et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, ont rapporté les autorités locales.

Il a ensuite poursuivi son carnage à l'intérieur de l'église, en plein service religieux, avant d'être pris à partie par un habitant qui a saisi son fusil. L'homme a réussi à prendre la fuite mais a été retrouvé mort dans son véhicule peu après, sans que l'on sache s'il s'est suicidé ou si quelqu'un lui a tiré dessus.

Les victimes âgées de 5 à 72 ans

Les autorités n'ont pas communiqué son identité, et ses motivations restent inconnues à ce stade. Selon plusieurs médias américains, il s'agit d'un ex-militaire de 26 ans, renvoyé de l'armée de l'air après un passage en cour martiale en 2012 pour avoir frappé sa femme et leur enfant, qui vivait en périphérie de San Antonio, une des grandes villes du Texas à une cinquantaine de kilomètres de là.

"A ce stade, il y a 26 vies qui ont été perdues. Nous ne savons pas si ce bilan va s'aggraver ou pas", a déclaré devant la presse le gouverneur du Texas Greg Abbott, évoquant "la pire fusillade de masse dans l'histoire" de son Etat. Une vingtaine de personnes ont été blessées. Les victimes sont âgées de cinq à 72 ans.

Une des filles du pasteur de l'église baptiste, âgée de 14 ans, fait partie des personnes tuées, a dit son père, Frank Pomeroy, à la chaîne de télévision ABC News. Il était...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu peut également vous intéresser :