Fusillade à Grasse : le geste héroïque du proviseur salué

France 3

Le

proviseur du lycée Alexis de Tocqueville est salué par tous. Blessé lors de la fusillade, Hervé Pizzinat a été opéré au bras droit jeudi soir. Il a tenté à plusieurs reprises de faire renoncer l'assaillant, en vain. Mais son intervention a permi d'éviter le pire. Il devrait sortir de l'hôpital dimanche 19 mars. Prévenu de la présence d'un élève armé, le proviseur part à sa rencontre dans le hall de l'école. L'élève lui tire dessus, mais même blessé, il continue de lui parler.

Les élus veulent lui décerner la Légion d'honneur

Lorsque les secours sont arrivés, le proviseur a refusé de quitter l'établissement tant que tous ses élèves n'étaient pas en sécurité. En exercice depuis trois ans au sein de l'établissement, Hervé Pizzinat était déjà très apprécié de ses collègues et des élèves. "Il a eu une réaction formidable et héroïque. De savoir que des gens peuvent protéger nos enfants, c'est formidable", déclare une mère de famille. Plusieurs élus locaux demandent que la Légion d'honneur lui soit décernée.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Fusillade à Grasse : "Je vais tuer d'autres personnes", a dit le lycéen au proviseur
Fusillade dans un lycée de Grasse : une cellule psychologique est restée ouverte toute la journée
Fusillade dans un lycée de Grasse : le suspect aurait agi par vengeance
Fusillade à Grasse : des gestes héroïques
Attaque dans un lycée de Grasse : les avancées des enquêteurs

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages