"Elle m'a fusillé" : pourquoi Bernard Tapie en voulait à Christiane Taubira

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il lui en longtemps voulu. Décédé à l'âge de 78 ans, Bernard Tapie a entretenu une véritable amitié avec la femme politique Guyannaise Christiane Taubira. Dès leur rencontre en 1990, les deux politiques ont mené ensemble quelques combats de 1994 à 2002, avant de se déchirer pour de bon. Dans le collimateur de la justice, l'ex ministre est ensuite accusé de montage financier pour ne pas payer d'impôts, est condamné à 18 mois de prison, dont 6 fermes.

Une décision de justice que Bernard Tapie n'a jamais digérée. Dans les colonnes Valeurs Actuelles, les dernières confessions du Phoenix dézingue l'ancienne garde des Sceaux : "Elle m'a fusillé", lit-on, ce jeudi 7 octobre 2021. L'homme d'affaires poursuit : "Toute la cour d'appel a répondu en permanence à la mitraillette lourde aux procédures dans lesquelles j'étais impliqué. C'est saisissant !", avait-il ajouté lors de cet entretien exclusif.

L'ancien ministre ne décolère pas et l'accuse d'avoir "flingué Jospin en 2002" et tué le Parti radical : "Voilà une gonzesse à qui j'ai mis le pied à l'étrier aux européennes de 1994 et qui acceptera d'être la garde des Sceaux de François Hollande pour me fusiller", assure celui qui a connu la gloire puis la prison. En septembre 2021, de nombreuses personnalités dont Benoît Hamon n'ont pas exclu l'idée de soutenir Christiane Taubira à la présidentielle.

Pour Bernard Tapie, l'idée est grotesque : "C'est quoi cette soupe. Vas-y, tu me cites, là. Faut arrêter la politique comme ça. Dehors faut (...)

Lire la suite sur le site de GALA

DIRECT - Bernard Tapie : le message bouleversant de son fils Stéphane
Affaire Daval : le procureur raconte le jour où il a annoncé la découverte du corps d'Alexia à ses proches
Emmanuel Macron "furax" : ce "manège" d’Édouard Philippe qu'il n'a pas apprécié
"Un piège à cons" ? Cette stratégie de Marine Le Pen qui pourrait lui coûter cher
Charlene de Monaco : elle intervient dans la guerre de succession au royaume zoulou

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles