La fusée Vega-C, petite soeur d'Ariane 6 lancée pour la première fois - EN DIRECT

DÉCOLLAGE - La petite soeur d’Ariane 6, Vega-C, va prendre son envol pour la première fois et devrait inscrire l’Europe dans le marché des satellites déjà très en expansion. On vous explique l’importance et les objectifs de ce lancement inaugural.

La fusée Vega-C pour “Consolidation” est une version améliorée de la fusée Vega construite par l’Italien Avio. Vega a d’ailleurs été lancé 20 fois depuis 2012 avec deux échecs. Douze pays contribuent au projet Vega emmené par l’Italie à hauteur de 720 millions d’euros pour l’Agence spatiale européenne.

“Le vol inaugural marque le début d’une nouvelle ère, c’est le début de la nouvelle famille de lanceurs européens” Daniel Neuenschwander, directeur du transport spatial à l’ESA.

Que fera Vega-C ?

L’objectif de Vega-C est de mettre en orbite des satellites plus imposants que ce que pouvait faire Vega. Par sa taille plus importante, l’engin européen pourra déposer dans l’espace des satellites de 2,2 tonnes contre 1,5 tonne pour Vega. La fusée mettra en orbite deux heures après son décollage plusieurs matériaux scientifiques dont le satellite LARES-2, une sphère permettant d’étudier l’effet de gravité en orbite.

Selon Arianespace, la fusée italienne prévoit 9 lancements (7 pour Vega-C et 2 pour Vega). Le lancement de Vega-C est une étape importante pour celui d’Ariane 6 repoussé à 2023 car l’Europe dispose de modules communs entre ces deux fusées: le P120C, étage principal de Vega-C et booster pour Ariane 6.

L’Europe devrait envoyer dans l’espace 17 000 satellites d’ici 2031 soit 4,5 fois plus que la décennie passée. Face à une concurrence ardue du côté des États-Unis, reste à savoir si l’Europe réussira à faire de l’ombre à SpaceX.

À voir aussi sur Le HuffPost: Décollage réussi pour Starliner, la capsule de Boeing

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles