Funérailles du prince Philip : "On sent vraiment que la page est en train de se tourner en Grande-Bretagne", estime Philip Turle, journaliste britannique à France 24

franceinfo
·1 min de lecture

"On sent vraiment que la page est en train de se tourner en Grande-Bretagne", estime sur franceinfo Philip Turle, journaliste britannique à France 24 après les obsèques du prince Philip, décédé le 9 avril. Elles ont été célébrées samedi 17 avril au château de Windsor, marquées par l'image d'une reine "seule, assise loin de sa famille".

franceinfo : Quelle est l'image qui vous a le plus marqué ?

Philip Turle : Je pense qu'on a tous été marqué par une seule image : celle de la reine dans sa Bentley qui arrive et ensuite cette dame en noir, seule, assise loin de sa famille, lors de ces obsèques très solennelles dans la chapelle de Windsor. La raison pour laquelle elle était seule c'est parce qu'il y a les restrictions concernant la Covid, avec la distanciation sociale. Mais c'est vrai que cette image laisse un sentiment de tristesse à son égard. On sent vraiment que la page est en train de se tourner en Grande-Bretagne.

Seule face au pouvoir, seule face aux affaires de famille. Qui va l'aider aujourd'hui ? Qui sera à ses côtés ? Personne n'arrivera à remplacer le prince Philip avec qui elle a passé plus de 70 ans de vie.

Je pense qu'il y a deux choses. La première c'est que la reine continuera. Elle est l'image de cette phrase britannique : "Keep calm and carry on", "restez calme et continuez". Je pense que, tant qu'elle peut, elle continuera à assurer le maximum de choses pour la couronne britannique. Je n'ai aucun doute là-dessus. Mais, deuxième chose, c'est une dame de 95 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi