Funérailles d'Elizabeth II : le programme millimétré d'une journée historique à haut risque

Son règne se termine là où il avait commencé en 1953. L'Abbaye de Westminster , lieu choisi pour les funérailles de la reine qui débuteront à midi, heure française, point final d'un protocole grandiose. Dans le quartier de Westminster, encore beaucoup de Britanniques qui n'ont plus que quelques dizaines de minutes pour espérer voir le cercueil de la reine . Les dernières personnes qui vont pouvoir s'incliner devant le cercueil de la reine font encore la queue. Elles ont rejoint la file d'attente hier après-midi et vont entrer dans quelques minutes à Westminster Hall, dont les portes se refermeront vers 7h30 environ. Ce public ne pourra plus y accéder après ces quatre jours d'exposition du cercueil de la reine.

2.000 invités, 2 millions de personnes à Londres, 4 milliards de téléspectateurs

Ensuite, c'est un protocole millimétré qui se met en place. À 9 h, les 2.000 invités qui vont assister à la cérémonie seront accueillis à l'abbaye de Westminster. Parmi eux, les dirigeants étrangers , mais aussi 200 héros du quotidien : il y aura parmi eux beaucoup de membres du National Health Service, c'est-à-dire les services de santé, évidemment en première ligne face aux Covid . Et puis des héros militaires récompensés par la Croix de Victoria et des élus aussi. Et sans doute, mais on ne connaît pas les noms, quelques célébrités. À 11h35 précisément, les soldats du premier bataillon de grenadiers de la reine soulèveront le cercueil de son catafalque drapé de pourpre et le transportero...


Lire la suite sur Europe1