Funérailles d'Elizabeth II: deux morceaux ont été spécialement composés pour l'occasion

L'abbaye de Westminster lors des funérailles d'Elizabeth II, le 19 septembre 2022. - BEN STANSALL / POOL / AFP
L'abbaye de Westminster lors des funérailles d'Elizabeth II, le 19 septembre 2022. - BEN STANSALL / POOL / AFP

Objet de l'attention des caméras du monde entier ce lundi, les funérailles d'État de la reine Elizabeth II sont également à l'origine d'une production musicale inédite. Comme l'a indiqué Buckingham Palace, deux morceaux ont été spécialement composés pour l'enterrement de la souveraine britannique.

Une ambiance "calme et résolue"

Le premier de ces morceaux s'intitule Like as the hart, et a été composé par Judith Weir. Cette compositrice britannique occupe depuis 2014 le poste officiel de Master of the King's Music, un titre venant récompenser des figures éminentes du monde musical. Le rôle de ce "Master" est de venir composer des morceaux pour de grandes occasions royales, comme des mariages, des anniversaires, ou lors d'enterrements, comme c'est le cas ce lundi.

Le morceau composé par Judith Weir se destine à un chœur. "Pour ces funérailles, l'abbaye de Westminster m'a demandé de mettre en musique les sept premiers vers du psaume 42 'Comme une biche soupire après des cours d'eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu!'", a indiqué à Wise Music Classical Judith Weir.

"Les mots et la musique évoquent d'abord la grande tristesse de l'âme et le besoin d'être rassuré par Dieu. Mais plus le psaume avance, plus l'ambiance devient calme et résolue, culminant en consolation, avec les mots: 'mets ta confiance en Dieu'", a continué la compositrice.

Le deuxième morceau composé pour l'occasion a été écrit par l'Écossais James MacMillan, et s'intitule Who shall separate us. Le compositeur s'est déclaré "honoré que (son) hymne Who shall separate us, commandé pour cet événement, soit chanté lors de la cérémonie", a relayé le site spécialisé Diapason.

Un hymne interprété lors de son mariage en 1947

En-dehors de ces deux morceaux inédits, la musique choisie pour les funérailles de la souveraine a été inspirée par son "inébranlable foi chrétienne", a appuyé la famille royale. Avant le service, Matthew Jorysz, l'organiste de Westminster, a joué plusieurs morceaux signés Ralph Vaughan Williams, Jean-Sébastien Bach et Edward Elgar.

Un autre hymne, The Lord's My Shepherd, sera chanté par l'assistance. Un morceau chargé d'un important poids symbolique. Considéré comme l'un des titres préférés de la souveraine, il avait déjà été chanté lors de son mariage avec le prince Philip en 1947.

Article original publié sur BFMTV.com