Funérailles d’Elizabeth II: l'immense défi sécuritaire pour la police londonienne

Les funérailles de la reine lundi 19 septembre promettent d’être la plus grande opération jamais encadrée par la police de Londres. Pour assurer le bon déroulé de l’événement et prévenir d’éventuels mouvements de foules, un dispositif colossal a été mis en place avec plus de 10 000 policiers mobilisés.

Ils n’auront pas le droit à la moindre erreur. Avec 2 000 invités attendus dans l’abbaye de Westminster pour les funérailles de la reine, dont 500 chefs d’État du monde entier, l’enterrement représentera un enjeu sécuritaire monumental pour les forces de l’ordre. Un dispositif d’une journée encore plus important que lors de toute la durée des Jeux olympiques en 2012.

Des dizaines de milliers de visiteurs doivent faire le déplacement ce lundi, alors que les Britanniques continuent de faire la queue dans l'interminable file d'attente pour se recueillir auprès du cercueil de la reine.

La police va donc déployer 36 kilomètres de barrières et 10 000 agents de sécurité à travers toute la capitale britannique, selon The Guardian. Pour faire face à l’ampleur de l’événement, des policiers du pays entier ont été convoqués. Les maîtres-chiens et l’unité marine doivent également être recrutés, comme l’a indiqué le sous-commissaire adjoint Stuart Cundy.


Lire la suite sur RFI