Fumer augmenterait le risque de fractures quand on est un homme

![CDATA[Shutterstock / fongbeerredhot]]

La liste des effets secondaires du tabac sur la santé humaine ne cesse de s'allonger... Dernière observation en date ? Fumer augmenterait le risque de se casser un os, surtout chez les hommes, d'après une étude publiée dans la revue Scientific Reports.

Le tabac est déjà associé à un risque plus élevé de développer de l'ostéoporose. Entre 2006 et 2025, les scientifiques estiment que les fractures dues à de l'ostéoporose pourraient avoir augmenté de 48% aux Etats-Unis. Si cette maladie est plutôt vue comme féminine, elle touche aussi les hommes. Les auteurs de l'étude se sont penchés sur les causes de cette augmentation de l'ostéoporose et ont cherché un moyen d'y répondre. Le responsable le plus facile à éliminer était le tabac.

Les scientifiques sont arrivés à la conclusion que le risque de se briser un os augmentait de 37% quand on était un homme fumeur. Pour en arriver à cette conclusion, ils ont utilisé les résultats de 27 cohortes recensant 30 000 fractures.

Des os plus fragiles du fait des composants chimiques des cigarettes

La fracture la plus risquée ? Celle de la hanche, qui bondit de 40% chez les hommes consommant du tabac, vient ensuite celle de la colonne vertébrale, dont le risque augmente de 32% selon leur étude. Mais pourquoi le tabac fragilise-t-il les os ?

Cette question fait pour l'instant l'objet de suppositions : les scientifiques pensent que ce n'est pas le tabac qui serait directement responsable, mais les produits qui l'accompagnent, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Maladie de Lyme : symptômes, diagnostic, prise en charge
Variole du singe : symptômes, transmission, 91 cas en France
Première mondiale : un greffon de foie est conservé trois jours avant d’être transplanté
Noyades : comment se baigner en toute sécurité ?
Hypertension : quels sont les 12 meilleurs aliments pour faire baisser la tension ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles