Les fumées des incendies en Australie ont fait le tour de la Terre

Nathalie Mayer, Journaliste

Depuis le mois de septembre 2019, des incendies d’une rare ampleur font rage en Australie. Depuis le début, le parcours des fumées issues de ces feux de brousse est étudié, notamment depuis le ciel, par les chercheurs.

Le mouvement des fumées de ces feux de brousse a désormais été retracé par la Nasa grâce aux données du satellite Suomi-NPP. Et les images que les chercheurs ont ainsi créées montrent que ces fumées ont fait le tour de la Terre.

Ce 13 janvier 2020, les fumées des incendies en Australie avaient fait le tour de la Terre. © Colin Seftor, Nasa

L’Ozone Mapper and Profiler Suite of Instruments (OMPS) est l’un des instruments de Suomi qui a ici servi aux chercheurs. Il permet de détecter la présence d’aérosols. Dans ce cas précis, de particules de suie. Une information utile pour suivre le déplacement des fumées. Mais aussi en matière de santé publique. Car les aérosols, rappelons-le, sont particulièrement nocifs pour les personnes souffrant d’asthme ou de maladies respiratoires.

Une image prise le 13 janvier 2020. © Nasa Worldview

Ainsi, outre l’aspect spectaculaire de ces travaux, notons qu’ils offrent aux scientifiques, mais aussi aux autorités sanitaires et aux pompiers, par exemple, des informations utiles au traitement de la situation. Ainsi grâce à son instrument baptisé Visible Infrared Imaging Radiometer Suite (VIIRS), le satellite Suomi-NPP peut montrer les zones affectées par les feux — en marron ou noir — et fournir une estimation de l’altitude des nuages — les plus bas apparaissent plus blancs, les autres plus bleus.

> Lire la suite sur Futura