Fuite, suicide ou crime? En Haute-Garonne, la disparition inquiétante d'un agriculteur de 30 ans

Labarthe-Rivière, en Haute-Garonne.  - Capture Google Street View
Labarthe-Rivière, en Haute-Garonne. - Capture Google Street View

Plus de trois mois se sont écoulés, et toujours aucune trace de Brice Louge. Dans la nuit du 19 au 20 février, l'agriculteur de 30 ans, qui vit et travaille à Labarthe-Rivière en Haute-Garonne, à une soixantaine de kilomètres à l'est de Tarbes, disparaît soudainement. Il venait d'être surpris, au lit, avec l'épouse de son employeur.

Depuis cette nuit-là, le disparu n'a plus donné signe de vie, apprend BFMTV d'une source proche du dossier, confirmant une information de La Dépêche du Midi.

Surpris avec l'épouse de son patron

Le 18 février dernier, un agriculteur de Labarthe-Rivière décide de partir chasser, le temps d'un week-end, à quelques centaines de kilomètres de son domicile. Son épouse et son fils, eux, restent dans ce village de 1300 habitants.

Mais le lendemain, malgré plusieurs tentatives, il ne parvient pas à joindre sa femme par téléphone. Inquiet, il demande à son fils de se rendre à leur domicile pour s'assurer qu'il ne lui est rien arrivé.

Le jeune homme s'exécute à la nuit tombée. Mais à son arrivée, il découvre sa mère avec un autre homme, dans le lit conjugal. Il ne tarde pas à reconnaître l'intrus: il s'agit de Brice Louge, l'employé agricole qui travaille aux côtés de son père depuis plusieurs années.

Vu la dernière fois dans la nuit du 19 au 20 février

Le fils se met alors à hurler. Selon ce qu'il dira plus tard aux enquêteurs, aucun coup n'est échangé à ce moment-là. Il explique même qu'il se contente de frapper dans un mur, avant de demander à Brice Louge de partir immédiatement.

Celui-ci s'en va donc en prenant sa voiture. C'est à ce moment-là qu'il est aperçu pour la dernière fois.

Des témoins rapportent qu'ensuite, la mère et le fils ont été rejoints par un ami de ce dernier, et qu'ils sont restés un long moment ensemble. Cependant, la raison de cette entrevue reste encore inconnue.

Une enquête ouverte pour "disparition inquiétante"

Le lendemain, le patron et son épouse se rendent tous deux chez les parents de Brice Louge, auxquels ils expliquent la situation, et annoncent que leur fils est renvoyé. Plus tard, les parents commencent à s'inquiéter, sans nouvelles depuis plusieurs heures.

Ils préviennent les gendarmes le 21 février, et le parquet finit par ouvrir une enquête pour "disparition inquiétante", confiée à la brigade de recherches de Saint-Guaudens et la Section de recherches.

D'importants moyens sont alors déployés. Le couple, leur fils ainsi que les parents du disparu sont auditionnés, en parallèle des investigations classiques dans ce genre de situation.

Les enquêteurs épluchent le compte bancaire et la téléphonie de Brice Louge, et parviennent seulement à établir que son téléphone cesse d'émettre entre 1 heure et 2 heures du matin, le dimanche matin, rapportent des sources concordantes. Impossible de savoir cependant s'il a été coupé de manière volontaire ou non.

Toutes les hypothèses sont à l'étude

Des prélèvements sont également effectués dans les derniers lieux fréquentés par l'employé agricole. Les enquêteurs retrouvent du sang dans la chambre des employeurs, mais il appartient au fils, allant dans le sens de sa version: sous le coup de la colère, il aurait porté un coup contre le mur.

Plans d'eau, berges, survols des zones en hélicoptère... Un large territoire est ratissé sans résultat. Selon France 3 Régions, 3000 kilomètres de sentiers et de chemins sont passés au peigne fin, ainsi que les eaux du canal de Camon, qui passe dans le village, en vain. Seul son portefeuille est retrouvé à son domicile, précise la source proche du dossier. Sa voiture n'a pas non plus été retrouvée.

Brice Louge est-il parti de son plein gré? S'est-il suicidé? Ou bien peut-on envisager une piste criminelle? Pour l'heure, aucune hypothèse n'est écartée, confie la même source à BFMTV.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles