Fuite de données Pôle Emploi : quels sont les risques et comment savoir si je suis concerné ?

Environ dix millions de demandeurs d'emploi pourraient être concernés, confirme Pôle emploi à Tech&Co. Il s’agit là d’une cyberattaque d’ampleur qui a touché l’un de ses prestataires - à savoir Majorel. "Le nom et prénom, le statut actuel ou ancien de demandeur d’emploi ainsi que le numéro de sécurité sociale de demandeurs d’emploi pourraient être concernés", a indiqué l’établissement dans un communiqué. Des données particulièrement sensibles, qui pourraient exposer les victimes à de futures tentatives de piratage.

Cette fuite de données personnelles concernerait les personnes ayant le statut de demandeur d’emploi en février 2022 et celles en cessation d’inscription depuis moins de 12 mois à cette date-là. Interrogé par nos confrères du Parisien, Pôle emploi leur a confié que "parfois des décalages dans le temps dans la transmission des documents, ce qui explique que les personnes en cessation d’inscription apparaissent dans ce fichier".

L'établissement a ajouté que tous les demandeurs d'emploi concernés seraient contactés par mail par l'agence "dans les meilleurs délais". La future France Travail a également assuré qu'il n'y avait "aucun risque sur l’indemnisation, ni sur l’accès à l’espace personnel de pole-emploi.fr".

Les noms, prénoms et numéros de Sécurité sociale sont concernés par cet acte de malveillance, selon le communiqué. En revanche, les adresses e-mail, les numéros de téléphone, les mots de passe et les coordonnées bancaires ne seraient pas dans le champ de cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite