Fugueuse : "il est bluffant" "exceptionnel", la prestation de Michaël Youn dans la mini-série de TF1 épate les twittos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Capture écran TF1 direct
Capture écran TF1 direct

Fugueuse, la nouvelle mini-série de TF1 dont la diffusion a débuté ce jeudi 23 septembre 2021, évoque la prostitution des mineurs. Une thématique grave dont s'est notamment emparé Michaël Youn, qui campe le père de l'héroïne. Avec beaucoup de réussite, à en croire les twittos, très agréablement surpris par sa prestation.

Ce jeudi 23 septembre 2021, TF1 diffusait le premier épisode de Fugueuse, une mini-série sur la thématique de la prostitution des mineurs. Un sujet difficile décliné en six épisodes et porté par des comédiens célèbres, comme Sylvie Testud, Michaël Youn ou encore Julie Depardieu, et des guests comme Arié Elmaleh et Yseult. Cette première soirée a planté le décor, en installant la descente aux enfers de Léa, adolescente de 16 ans au départ sans histoire, interprétée par Romane Jolly. Trahie par ses amis et en pleine crise d'émancipation, la jeune passionnée de danse fait une mauvaise rencontre : celle d'un homme plus âgée qui la manipule. À cause de lui, elle s'enfoncera dans la prostitution et la violence...

VIDÉO - Harry Roselmack : "Aujourd’hui, il y aurait entre 7000 et 10 000 mineurs qui se prostitueraient en France. Aucun parent ne se dit que ses enfants peuvent être concernés par ça. C’est inimaginable"

Très rapidement sur twitter, un engouement s'est fait sentir, notamment au sujet de la prestation de Michaël Youn. Beaucoup de twittos ont été agréablement surpris de retrouver l'ex-animateur ingérable du Morning live dans ce registre dramatique et l'ont trouvé très convaincant dans le rôle du père de Léa. La scène musclée durant laquelle il recadre sévèrement sa fille qui avait fugué les a même littéralement bluffés.

Les internautes ont également apprécié la séquence durant laquelle le père de famille chante le tube Chandelier de Sia à fond dans sa voiture, persuadé d'être à la page en matière de musique et de connaître les paroles. Une scène de complicité entre le père et la fille qu'ils ont jugée particulièrement réaliste...

Et on ne peut pas en dire autant de toutes les séquences. Lors du premier épisode, Léa et ses amis programment un voyage à Amsterdam, avec l'accord de leurs parents. Si Léa ne peut finalement pas être de la partie faute de budget, ses deux meilleures amies et son petit copain s'y rendent en bus. Au programme sur place : bar, fêtes et drogues. Sur le réseaux social à l'oiseau bleu, les internautes ont été incrédules : quels parents laissent ainsi leurs enfants faire ce type de voyage à 16 ans ?

VIDEJennifer Pailhé : "J'ai découvert que ma fille de 14 ans se prostituait"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles