Les fruits les plus contaminés par les résidus de pesticides sont les mûres

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Healthy fresh fruit salad in a bowl on a gray background. (Vitalina via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

D’après une étude de l’ONG Pesticide Action Network, les fruits et légumes sont de plus en plus contaminés par des résidus de pesticides classés dangereux pour la santé.

Invisibles à l’œil nu, les risques des pesticides sur la santé sont pourtant bien réels. Utilisés pour détruire les nuisibles et préserver les récoltes, ils sont soupçonnés d’augmenter les risques d’infertilité et de maladies chroniques, dont les cancers. Une étude de l’Inserm a conclu en 2021 à "une présomption forte de lien entre l’exposition aux pesticides de la mère pendant la grossesse ou de l’enfant et le risque de certains cancers (leucémies, tumeurs du système nerveux central)".

Pour prévenir les risques sanitaires et environnementaux, l’Union européenne s’est engagée en 2011 à réduire de moitié le recours aux pesticides les plus dangereux d’ici 2030. Mais voilà qu’une étude de l’ONG Pesticide Action Network Europe (PAN) révèle que la présence de pesticides dans les fruits et légumes a considérablement augmenté ces dix dernières années, entre 2011 et 2019.

Les fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

Pour son étude, l’ONG a passé au crible les données du programme européen de surveillance des pesticides. Les conclusions montrent que des résidus de pesticides ont été retrouvés dans 21% des fruits et légumes en 2019, contre 14% en 2011. Jusqu'à six pesticides différents ont été retrouvés dans un même produit. "Ce qui est plus effrayant, c'est l'augmentation de l'utilisation de ces substances, qui est certainement liée à un effet de résistance", relève Salomé Roynel, de Pesticide Action Network (PAN) Europe. Dans le détail, les fruits les plus contaminés sont les mûres (51%), les pêches (45%), les fraises (38%), les cerises (35%) et les abricots (35%). De plus, 34% des pommes, les fruits les plus cultivés en Europe, sont également exposés aux résidus aux pesticides. Alors que les kiwis étaient quasiment exempts de ces substances toxiques il y a dix ans (4%), 32% sont aujourd’hui contaminés.

L’augmentation du recours aux pesticides est nettement moins importante pour les légumes. 13% des échantillons étaient concernés en 2019, contre 11% en 2011. Parmi les légumes les plus contaminés se trouvent le céleri (46%), le chou frisé (31%), le chou de Bruxelles (26%), la laitue (24%) et les épinards (19%).

VIDÉO - Comment enlever les pesticides de vos fruits et légumes ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles