Ces fruits et légumes qui ne pourront plus être emballés dans du plastique en 2022

·1 min de lecture

Alors que 37% des fruits et légumes sont aujourd'hui vendus sous emballage, la mesure visant une trentaine d'entre eux "devrait permettre d'éviter plus d'un milliard d'emballages en plastique inutiles chaque année", espère le gouvernement.

Bientôt finies, les courgettes en barquette : dès 2022, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne pourront plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges, selon un communiqué du gouvernement le 11 octobre 2021. Côté légumes, poireaux, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, pommes de terre, carottes, tomates rondes, oignons, navets, choux, choux fleurs, courges, panais, radis, topinambours, légumes racines devront être sur les étals sans emballages plastiques. Pour les fruits, pommes, poires, oranges, clémentines, kiwis, mandarines, citrons, pamplemousses, prunes, melons, ananas, mangues, fruits de la passion, kakis sont concernés par l'interdiction.

37% des fruits et légumes vendus aujourd'hui sous emballage

Alors que 37% des fruits et légumes sont aujourd'hui vendus sous emballage, la mesure visant une trentaine d'entre eux "devrait permettre d'éviter plus d'un milliard d'emballages en plastique inutiles chaque année", espère le gouvernement. Le décret fixant ces règles, consulté par l'AFP, est publié le 12 octobre. Les trois ministères signataires (Economie, Transition écologique, Agriculture et Alimentation) relèvent dans leur communiqué que la date d'entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2022 "comme prévu par la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire de février 2020, dite loi AGEC". Pour les fruits et légumes "présentant un risque important de détérioration de leur vente en vrac", le décret accorde jusqu'au 30 juin 2026 pour trouver des solutions alternatives. Ainsi certaines variétés de tomates (à côtes, allongées, cerise ou cocktail), les oignons et navets primeurs, les choux de Bruxelles, haricots verts, raisin, pêches, nectarines et abricots auront un droit au plastique jusqu'au 30 juin 2023. Côté légumes, endives, asperges, brocolis, champignons, pommes de terre et carottes primeur, salade, mâche, jeunes pousses, herbes arom[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles