Le front sud va-t-il s’enflammer à son tour ?

UKRAINIAN PRESIDENCY / HANDOUT / Anadolu Agency via AFP

“Le théâtre des opérations militaires s’est fortement réduit – autour de Louhansk, Donetsk et Kharkiv”, affirme le quotidien en ligne Oukraïnska Pravda. Toutefois, “le danger n’a pas disparu pour les autres régions, surtout les frappes de missiles […]”. Dans les régions de “Soumy et Tchernihiv, les Russes tirent régulièrement sur les zones frontalières”. Et “dans les territoires occupés, les Russes mettent en place un régime de terreur et recommencent à parler de ‘référendum’”.

Duels d’artillerie dans le Donbass

Pour l’heure, précise Oukraïnska Pravda, “les objectifs clés des occupants restent Sievierodonetsk et Lyssytchansk”, qui “tiennent”. Mais pour combien de temps ?

En effet, ainsi que l’explique Vadym Skibitskiy, directeur adjoint du HUR, le renseignement militaire ukrainien, dans un entretien accordé au Guardian britannique, également repris par le quotidien Oukraïna Moloda : “Maintenant, c’est une guerre d’artillerie”. “Et en termes d’artillerie, nous perdons.”

“Maintenant, tout dépend de ce que [l’Occident] nous donne. L’Ukraine compte une pièce d’artillerie là où les Russes en alignent entre 10 et 15.” – Vadym Skibitskiy, directeur adjoint du renseignement militaire ukrainien.

Toujours plus de matériel

Pourtant, reconnaît le ministre de la Défense Oleksiy Reznikov, cité par le quotidien Den, l’armée ukrainienne a déjà reçu un grand nombre d’équipements, entre autres “à peu près 250 véhicules blindés de type occidental, des M113 TM, des M113 YPR-765, des Bushmaster, des Mastiff, des Husky, des Wolfhound”.

“Et cet effort se poursuit, ajoute-t-il. Il n’est pas nécessaire de revenir sur les missiles Stinger, Starstreak, Mistral, Piorun, sur les armes antichars comme les NLAW, Javelin, Milan, Panzerfaust, Carl Gustaf, АТ4, RGW-90 HH/MATADOR.”

L’Ukraine en a obtenu “des milliers, c’est bien connu. Et c’est loin d’être la liste complète, il est encore trop tôt pour évoquer certains autres systèmes d’armes modernes, nous en parlerons plus tard. Mais les ennemis vont ressentir leurs effets dès à présent”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles