Dr Christian Recchia : "Attention, le froid peut provoquer des crises cardiaques et des AVC"

Le froid et l'exercice physique augmentent le risque de problèmes cardiovasculaires. Les conseils du Dr Recchia pour ne pas se mettre en danger.

La reprise du sport arrive en tête de vos bonnes résolutions ? C'est une bonne décision, mais avec le froid, attention à ne pas faire n'importe quoi. "Le fait de sortir, de faire des efforts au moment où les températures sont à zéro, - 3 ou -5 degrés, par un froid sec, alors que vous vous n'êtes pas préparé peut provoquer des troubles vasculaires, des troubles de la circulation sanguine, des AVC (des accidents vasculaires cérébraux), met en garde le Dr Christian Recchia. En effet, plus la température du corps diminue et moins le sang circule facilement. Précisément, la chute du mercure cause une réduction du diamètre des vaisseaux sanguins, ce qui complique la circulation sanguine.

Comment s'y préparer ? "Pour pouvoir résister au froid, vous devez couvrir votre cou. C'est banal mais 80 à 90% de la chaleur de votre corps sort par le cou". Le Dr Recchia explique également l'intérêt du masque de protection : "Il permet de ne pas prendre brutalement le froid au niveau de la bouche".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "C’est la porte ouverte aux maladies cardiovasculaires, aux AVC et même aux cancers"

Choisir le bon équipement

Pour ne pas se mettre en danger, il déconseille la pratique du footing et recommande de doubler le temps d'échauffement pour bien préparer son corps et limiter au maximum le risque de blessure. Si vous pratiquez un sport dans le froid, équipez-vous correctement : gants, chaussettes et bonnet pour éviter la déperdition de chaleur.

Pour les adeptes du vélo, le Dr Recchia recommande de rouler tranquillement et de ne pas dépasser une vitesse de 20 km/h. "Il faut vous couvrir au niveau des mains, avoir les pieds bien réchauffés", martèle le professionnel de santé. La prudence est de mise pour les personnes à risque, les femmes enceintes, ceux qui souffrent de problèmes vasculaires, etc.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Il avait 35 ans, faisait un infarctus massif et n’avait qu’un seul signe : une douleur au coude gauche"