Une friche industrielle et la noisette

·1 min de lecture

Vanessa, vous nous emmenez en balade sous le soleil de Marseille on part s’immerger dans un "Paysage Culturel".  

Vous qui venez de Marseille, si je vous dis qu’on part à l’entrée du Parc national des Calanques à la "Friche de L’Escalette". Un endroit en plein milieu des ruines de l’ancienne usine à plomb. C’est un lieu d’expositions où se mélange la nature et les restes de ce patrimoine industriel.

C’est une friche au milieu des collines, ouverte sur l’eau, avec un parcours artistique autour des bungalows de Jean Prouvé et de 3 artistes contemporains. C’est Eric Touchaleaume de la galerie 54 qui les a sélectionnés et je lui ai demandé de nous parler de l’un d’entre eux dont le travail est assez onirique.

"Adrien Vescovi vit et travaille à Marseille depuis quelques années. C'est un jeune très prometteur qui expose un peu partout et qui récupère des vieux draps. Il les teint, les découpe, les réassemble et il fait de grandes tentures qui sont vraiment superbes, qui volent au vent. Ça s'appelle "Soleil blanc". C'est une œuvre très forte, surtout exposée là à Marseille, avec le mistral, le soleil, donc c'est une œuvre tout à fait évocatrice." 

Je trouve que c’est une belle entrée en matière pour se mettre dans le ton, et commencer son escapade à Marseille particulièrement en ce moment : la Friche est encore ouverte chaque week-end de septembre et d’octobre.

Et vous avez une balade en particulier à nous conseiller dans le parc des calanques ?

Je vous conseille le sentier du présiden...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles