"Freiner sans enfermer”, la stratégie de Macron sous le feu des critiques