Freebox v7 : que doit faire Free pour réussir sa nouvelle box ?

1 / 2

Freebox v7 : que doit faire Free pour réussir sa nouvelle box ?

Après une attente infinie, Free est sur le point d’enfin dévoiler sa septième génération de Freebox. Elle devra être bien plus qu’un modem, bien plus qu’un boîtier TV. Il lui faudra assurer et définir les usages des années 2020, avec intelligence.

Huit ans et des attentes de plus en plus énormes. La dernière fois que Free a fait sa Révolution, c’était en décembre 2010. Le FAI a bel et bien lancé des box depuis, mais aucune qui ait été destinée à redéfinir un marché. La v7 aura donc la lourde tâche de répondre aux attentes énormes du marché et des fans de Free, qui espèrent voir l’ancien « trublion des télécoms » innover et bousculer à nouveau un microcosme qui s’endort.

Porté par cette communauté forte, mais qui s’étiole un peu, Free fait face à une baisse de son nombre d’abonnés et à des concurrents qui ont adopté ses recettes, qui lui disputent son titre de FAI le moins cher.

Avec l’aide d’Agnès Le Meil, consultante télécom pour l’IDATE, nous nous sommes donc penchés sur différentes promesses qui pourraient très bien être des points de bascule, entre succès et échec.

La promesse du haut de gamme, mais à quel prix ?

Free devrait introduire deux nouvelles Freebox. Deux appareils pour deux offres. N’occupant plus seul le créneau du super low cost, Free va sans doute dédier une de ses offres à l’entrée de gamme tandis que la seconde viserait un peu plus haut.

Pas trop tout de même. « Free décevrait ses abonnés s’il faisait du trop haut de gamme », estime Agnès Le Meil, rappelant l’historique du positionnement de ses offres. Néanmoins, si « Free ne peut pas augmenter excessivement ses...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi