Fraudes dans le foot belge : trois agents de joueurs et un arbitre écroués

Le Parisien
L'opération anticorruption dirigée par la justice belge a donné lieu mercredi à une soixantaine de perquisitions au total, ici au siège du club du FC Bruges

La justice enquête sur des fraudes liées aux transferts et sur des matchs «arrangés» dans le football belge.


Au moins 17 suspects ont été inculpés dont huit placés en détention dans le scandale qui touche le football belge. Trois agents de joueurs, un arbitre et un ancien avocat ont été écroués en Belgique dans la nuit de jeudi à vendredi dans cette vaste enquête anticorruption qui porte notamment sur des fraudes sur les commissions liées aux transferts.

Mogi Bayat présenté par les médias comme l’agent de joueurs le plus puissant de Belgique est mis en cause pour « blanchiment d’argent » ont affirmé ses avocats à la sortie de son audition chez le juge d’instruction. Il a été écroué, tout comme un autre agent, Dejan Veljkovic. Selon RTL, les enquêteurs auraient découvert que Veljkovic s’entretenait fréquemment avec deux arbitres de haut niveau. Un arbitre, Sébastien Delférière, aurait obtenu grâce à cet agent une réduction importante lors de l’achat d’une voiture. Veljkovic aurait aussi investi dans l’école de football de Sébastien Delférière.

Déjà inculpé depuis jeudi, il a été suspendu à vie par la Fédération belge de football. Un autre arbitre, Bart Vertenten, a fait l’objet de la même sanction. La mise en cause de ces deux arbitres s’inscrit dans un volet de l’enquête sur des soupçons de matchs « influencés » au bénéfice du FC Malines en mars 2018. Le directeur financier de ce club flamand a lui aussi été écroué jeudi. De son côté, Karim Mejjati, l’agent de joueurs a aussi été inculpé de blanchiment d’argent et placé sous mandat d’arrêt. Il n’est cependant pas poursuivi pour organisation criminelle ou trucage de matches. Dans le même temps, Maître Laurent Denis, l’ancien avocat du club d’Anderlecht a aussi été placé en détention.

Cette opération anticorruption dirigée par la justice belge avait donné lieu, mercredi, à une soixantaine de perquisitions au total, ciblant notamment les sièges des principaux clubs de la première division belge (FC Bruges, Anderlecht, (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Scandales d’abus sexuels : démission de Donald Wuerl, l’archevêque de Washington
Marseille : un jeune homme sauve une femme de la noyade lors d’inondations
Pas-de-Calais : un jeune homme de 20 ans tué par balle lors d’une rixe
Assassinat d'Hélène Pastor : perpétuité requise contre son gendre, commanditaire présumé
Nord : une société sécrète a escroqué plusieurs centaines de personnes