Fraude sur l’origine : un grossiste soupçonné d’avoir francisé des légumes

·1 min de lecture
« Ce grossiste pourrait également avoir agi avec la complicité d'un conditionneur de fruits et légumes chargé de reconditionner certains légumes en filet et d'y étiqueter l'origine France », a encore poursuivi la préfecture.

Le grossiste aurait acheté plusieurs centaines de tonnes de légumes espagnols et les aurait étiquetés « d’origine française » avant de les vendre.

Il est soupçonné d’avoir fait passer des centaines de tonnes de légumes espagnols pour des produits français, a annoncé, ce lundi 5 juillet, la préfecture des Bouches-du-Rhône. Un grossiste en fruits et légumes est ainsi au cœur d’une vaste enquête menée sous l’autorité du parquet de Tarascon. Plusieurs perquisitions et gardes à vue ont été réalisées dans ce dossier, préparé depuis plusieurs mois et impliquant la direction départementale de la protection des populations des Bouches-du-Rhône, la gendarmerie d’Arles et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Il a abouti à la mi-juin à une opération de contrôle, a précisé la préfecture dans un communiqué.

« En matière de fruits et légumes, la fraude dite de la “francisation” consiste pour une entreprise à acheter des produits à l’étranger, souvent à bas prix, et à les revendre en prétendant qu’ils sont issus de la production française », a-t-elle aussi détaillé. « Dans cette affaire, le grossiste en fruits et légumes est suspecté d’avoir acheté en 2020 et 2021 plusieurs centaines de tonnes de légumes (courgettes, poivrons, courges, asperges…) et d’avoir maquillé leur origine. Les étiquettes des légumes indiquant « Espagne » auraient été retirées des colis et des emballages et remplacées par des étiquettes indiquant une origine « France » », a encore ajouté la préfecture.

Les clients seraient pour l’essentiel des enseignes de la grande distribution

Des factures... Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles